Toutes les leçons de la saison 2019-2020 aux résultats mitigés sont retenues. Il s’en est suivi une large et judicieuse opération de recrutement qui se poursuivra encore jusqu’à atteindre tous les objectifs fixés.


Depuis des mois déjà, les responsables de l’Espérance Sportive de Tunis n’ont guère dilapidé le temps en ce qui concerne le renforcement de l’effectif de l’équipe fanion qui n’a pas laissé de grandes impressions la saison écoulée malgré l’octroi du titre de champion 2019-2020.

Habitués aux grands moments de liesse et de gloire qui ont atteint leur apogée en 2018 et 2019 avec les deux couronnes africaines de la Ligue des champions, les supporters du club «sang et or» ne rêvent plus que de succès similaires.

Mais pour ce faire, il faut avoir les moyens de ses ambitions par le biais d’une grande équipe capable de rivaliser avec les mastodontes de notre continent. Entre autres, un effectif riche et bien équilibré dans tous les compartiments de jeu qui permettra à l’Espérance de renouer avec le succès escompté.

Recrutement non-stop

Pour cette raison, les responsables de l’Espérance ont réussi jusqu’à présent à enrôler pas moins de cinq joueurs valeureux capables de redonner à l’équipe toute sa force de frappe. Il s’agit, bien sûr, de Farouk Ben Mustapha, Hamdi Naguez, Ghaïlane Chaâlali, Alaâ Marzouki et, dernièrement, Nessime Ben Khlifa.

Ces éléments seront tous des titulaires en puissance qui sauront sûrement métamorphoser la qualité du jeu de l’Espérance grâce au plus qu’ils donneront dans les trois compartiments.

Mais cette opération de chasse à l’oiseau rare ne s’arrêtera pas à ce niveau. Et l’on continue encore à chercher l’avant de pointe rêvé pour concrétiser le nombre incalculable d’occasions de buts loupées presqu’à chaque match.

Beaucoup de pistes sont suivies dans cette course contre la montre. La dernière est zambienne, croit-on savoir. Elle concerne l’attaquant zambien d’Orlando Pirates, Justin Shonga (24 ans). Ce joueur semble intéressé par le grand club de Bab Souika qui joue toujours les premiers rôles en Afrique.

De plus, il rêve de marcher dans les pas de son concitoyen, l’illustre Kenneth Malitoli qui a conquis les cœurs de tous les «Sang et Or» pendant plusieurs saisons.

Formation de la prochaine saison

En attendant la finalisation de cette opération prometteuse, on peut déjà dire qu’à partir de l’effectif actuel, la formation de l’équipe première de l’Espérance sera très homogène avec Farouk Ben Mustapha (ou Moez Ben Chrifia), Hamdi Naguez, Elyès Chetti, Abdelkader Badrane, Mohamed Ali Yaâcoubi, Coulibaly, Ghaïlane Chaâlali, Nessime Ben Khelifa, Hamdou El-Houni, Alaâ Marzouki et Yassine Khénissi, en attendant l’arrivée de l’attaquant de pointe étranger que les responsables de l’Espérance sont déterminés à dénicher à tout prix dans les jours à venir. Et du coup, plusieurs joueurs de bonne facture seront contraints de cravacher dur afin de décrocher une place… sur le banc des remplaçants et attendre une chance propice, à l’instar de Farouk Mimouni, Zied Berrima et Youssef Mosrati, sans oublier Raed Fedaâ et l’Algérien Abderraouf Ben Guith.

Charger plus d'articles
Charger plus par Amor Baccar
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire