Victoire rassurante pour la première de l’USM en Afrique,  mais méfiance pour le retour, c’est ce que dit l’entraîneur monastirien.

L’USM a bien négocié le match aller contre Fasil  Kyniama en l’emportant sur le score de  (2-0). Une victoire en principe rassurante, mais l’équipe monastirienne doit être prudente et attentive. Elle aurait pu gagner ce premier match par un score plus large. «Nous avons créé en deuxième mi-temps  quatre occasions nettes et faciles, mais nous n’avons marqué qu’un seul but par Fahmi Ben Romdhane qui nous avait mis à l’aise après notre premier but inscrit par Amri. Ce n’était pas cher payé, mais le rendement de  mes protégés au cours de la seconde période du jeu m’a rassuré. En première mi-temps,  mon équipe était méconnaissable. C’était prévisible. Les joueurs manquaient de rythme de compétition. En outre, ils avaient sous-estimé l’adversaire. Heureusement qu’ils se sont rachetés en seconde mi-temps», a indiqué le coach usémiste Lassaâd Jarda. Il enchaîne : « Il est inadmissible que les équipes tunisiennes participent aux compétitions africaines sans disputer le moindre match officiel, puisque le championnat national n’a pas encore démarré . Lors du week-end dernier,  757 rencontres officielles se sont déroulées dans le monde malgré la pandémie du Covid-19», nous a-t-il confié.

Prestation satisfaisante

Lors de la seconde mi-temps, l’équipe monastirienne s’est mieux comportée .Elle a présenté un jeu rapide, efficace et nettement meilleur que celui de la première période du jeu. «J’ai averti les joueurs du risque du retour en force de l’adversaire. Je leur ai demandé de faire plus d’effort  afin de réaliser un résultat qui nous mettra à l’abri d’une mauvaise surprise. Et effectivement, l’équipe a  mieux carburé .Elle était même en mesure de marquer plus de deux buts. Franchement la prestation de mon équipe au cours de la seconde mi-temps était satisfaisante. Elle m’avait rappelé l’équipe de la saison écoulée .Et c’est pour cela que j’ai confiance en mes protégés», a précisé Lassaâd Jarda.

Prometteur

Les nouvelles recrues avaient,  selon le coach Jarda, bien joué  malgré qu’ils manquent d’automatismes avec les anciens. «Khalfa Kouni s’est bien comporté. Idem pour l’attaquant Shafiu avec son bon placement. Youssef Abdelli avait, lui aussi, donné le plus escompté. Ils avaient tous donné satisfaction en démontrant un rendement fort prometteur. En améliorant les automatismes entre les joueurs, l’équipe sera plus forte que celle de  la saison dernière»,  a expliqué Lassaâd Jarda, en indiquant que Elyès Jelassi n’était pas prêt physiquement (il n’a disputé aucun match depuis la finale).

De bonnes conditions

Un dirigeant de l’USM se rendra aujourd’hui à Addis-Abeba pour préparer le lieu de séjour et celui des entraînements. Le déplacement s’effectuera jeudi soir par avion spécial. La préparation pour le match retour du dimanche prochain  débute aujourd’hui par des séances quotidiennes. 

Sur place, l’équipe effectuera deux séances ( vendredi et samedi ). «Nous devons être à Addis-Abeba 72 heures avant le jour du match. Et ce,  pour éviter la fatigue de l’altitude»,  a indiqué Lassaâd Jarda.

Charger plus d'articles
Charger plus par Salah KADRI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire