Les Cabistes ont, une nouvelle fois, laissé des plumes au Bsiri. C’est  la continuité de la saison passée…

On a pensé que la journée inaugurale du championnat allait être, de nouveau, reportée ce qui aurait permis au CAB de gagner du temps sur le double plan de la mise à niveau de l’équipe et des recrutements. Mais il n’en a été rien de tout cela et le nouvel exercice a bel et bien démarré à la date prévue par la LNF et la FTF. Le résultat est que le CAB n’a pas pu faire jouer les nouvelles recrues Fehmi Kacem, Aymen Trabelsi et Boudrama car non encore qualifiés. Le temps, justement, n’a pas joué en leur faveur. Le turnover effectué lors de la préparation par Mokhtar Trabelsi n’a pas été utile pour ce premier match contre l’ESS. Les visiteurs n’en ont pas demandé tant puisqu’ils ont exploité le manque d’expérience des jeunes espoirs «jaune et noir» pour vaincre en déplacement. La volonté de la jeunesse n’a pas suffi, dimanche dernier, à prendre en défaut les Etoilés bien plus rodés à ce genre de rencontre. Certes, les Cabistes n’ont pas été déçus par la prestation fournie par les locaux à cette occasion, mais au final,  ils ont subi un revers à domicile, une défaite amère car elle est due à deux erreurs défensives flagrantes. Le coach Trabelsi pense que ses joueurs ont joué d’égal à égal avec leurs adversaires et ont même failli ouvrir le score par Mouheb Aouina. Il a ajouté, à l’issue du match, que «l’équipe a  une grande marge de progression».

Défense fragile

On peut comprendre que ce discours est juste et encourageant pour la jeune génération mais il ne satisfait pas les fans bizertins qui vont de déception en déception depuis deux saisons maintenant. Dans le camp des supporters, on préfère gagner et présenter un jeu médiocre plutôt que perdre et offrir un beau spectacle au public. On a besoin au CAB de renforcer l’équipe d’une défense solide d’abord. La grosse tare demeure encore et toujours le compartiment défensif. On n’a pas retenu la leçon du dernier exercice . Les camarades de Yassine Kchok, absent contre l’ESS car suspendu, ont failli rétrograder en Ligue 2 parce qu’ils avaient une défense gruyère ! Contre l’Etoile, ils ont montré qu’ils n’avaient pas évolué du tout. Deux buts encaissés sur deux erreurs défensives de débutants. Un premier but pris sur un mauvais placement du rideau défensif et, là, le gardien assume une large responsabilité pour n’avoir pas su ériger son mur comme il se doit alors que la seconde bourde est une faute d’inattention et de concentration à deux mètres des bois gardés par Mathlouthi qui n’est pas exempt de tout reproche sur ce deuxième but. Maintenant, il faut envisager l’avenir avec plus de sérénité parce que les recrutements ont repris de plus belle au CAB . On a appri, de source proche du club, que  Rami Jéridi, Aziz  Ben Charnia, Bangoura et le Brésilien Alex Dos Santos Méia renforceront les rangs du club très prochainement…

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire