Cette application mobile est téléchargeable sur Playstore ou Appstore pour protéger les femmes de la violence dans les espaces publics.

Dans le cadre de la campagne internationale des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes (qui a pris fin hier, mercredi 10 décembre) et pour lutter contre ce phénomène, la Centre de la Femme arabe pour la formation et la recherche «Cawtar» vient de lancer (1er décembre 2020) l’application mobile «SafeNess», et ce, dans le but de protéger les femmes de la violence dans les espaces publics.

Pour avoir de plus amples informations sur cette nouvelle application et sur son mode de fonctionnement, son utilité… nous avons contacté Hedia Belhadj Youssef, chargée du programme de lutte contre la violence faite aux femmes au sein du centre Cawtar, qui a précisé, tout d’abord, que cette application a été créée par le centre en collaboration avec des jeunes et des étudiants spécialisés dans le domaine des nouvelles technologies et du digital, et que le lancement de cette application s’inscrit dans le cadre de la campagne internationale des 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre.

«En effet, l’application SafeNess permet à l’utilisatrice d’ajouter jusqu’à 5 numéros de personnes de confiance, qui recevront une notification une fois “la victime” a choisi d’appuyer sur le bouton rouge (en bas de l’écran), pour demander de l’aide en cas de danger. Activée, une alerte indiquant le lieu et l’heure de l’incident sera automatiquement visible pour les cinq personnes choisies qui pourront, dans ce cas-là, intervenir immédiatement en se déplaçant sur les lieux ou en contactant la police», explique-t-elle.

Mme Belhadj Youssef a noté également que cette première version de l’application sera améliorée et développée au fil du temps, afin d’assurer une meilleure intervention en cas de danger.

La chargée du programme de lutte contre la violence ajoute que l’application permet aussi à son utilisatrice d’effectuer un enregistrement vocal lors du déclenchement d’une alerte qui sera sauvegardé en guise de preuve, si jamais la victime décide de porter plainte. La localisation, l’heure et la date exactes du déclenchement de l’alerte seront automatiquement sauvegardées dans son profil (inscrit sur l’application).

Celles qui veulent bénéficier de ce service (gratuit) seront invitées, après le téléchargement de l’application «SafeNess», à s’inscrire tout d’abord en ajoutant un pseudo, une photo et le numéro de téléphone.

«C’est une application gratuite, facile et rapide, et elle vous propose une solution pour la prévention du harcèlement sexuel et la lutte contre la violence dans les espaces publics. SafeNess est disponible en Tunisie et au Maroc dans plus de 36 régions…», c’est ce qu’on peut lire entre autres à propos de l’application avant de la télécharger via Playstore ou Appstore.

Charger plus d'articles
Charger plus par Hela SAYADI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire