Vers un approvisionnement normal des boutiques commerciales et des marchés locaux du gouvernorat de Sousse en bouteilles de gaz. La situation s’améliore d’un jour à l’autre. Rien ne sert de paniquer, l’approvisionnement se déroulera prochainement dans de bonnes conditions à Sousse et dans tous les gouvernorats.

La situation de l’approvisionnement en bouteilles de gaz des marchés locaux et des boutiques commerciales dans le gouvernorat de Sousse s’améliore d’un jour à l’autre grâce à l’ouverture, récemment, de la plateforme de remplissage des bouteilles de gaz à Ghannouch (Gabès) qui représente plus que 40% de la production nationale.

Contacté récemment, Mr Faouzi Taleb, directeur régional du commerce à Sousse, nous a indiqué que les équipes de contrôle économique de la direction ont accentué les opérations de contrôle pour s’assurer du bon déroulement actuel de l’approvisionnement normal en bouteilles à gaz dans les marchés et les boutiques commerciales du gouvernorat de Sousse, sachant que ces équipes ont réussi à saisir récemment 205 bouteilles de gaz détenues par des spéculateurs et à relever 26 infractions économiques pour haute illicite des prix de vente et rétention de stock.

«Eviter la frénésie»

Notre interlocuteur a noté que le prix de vente de la bouteille reste actuellement inchangé et fixé à 7,700 d. Il a ajouté que dans le futur proche, le marché sera approvisionné de façon normale de telle façon que tous les besoins aux consommateurs seront satisfaits convenablement dans tout le gouvernorat de Sousse.

Et d’ajouter : «Je tiens à conseiller les consommateurs d’éviter la frénésie d’achat des bouteilles de gaz et de ne pas se précipiter aux points de vente car cela va entraîner inévitablement la perturbation d’approvisionnement des marchés et des boutiques sachant que la production de bouteilles de gaz a repris son cours normal, et ce, après la levée du sit-in de la plateforme de Ghannouch de Gabès».

Il a remarqué qu’il y a, en fait, 3 unités de remplissage de bouteilles de gaz, et ce, à Radès, Gabès et Bizerte soulignant que les unités de remplissage de Radès et de Gabès représentent environ 80% de la production nationale. Il a relevé un autre point positif d’approvisionnement en bouteilles à gaz, à savoir la création d’une ligne de ravitaillement liant Tebessa (Algérie), à Kasserine, et ce, dès dimanche 13 décembre, avec des quantités journalières estimées à 7.000 bouteilles.    

«Rien ne sert de paniquer et de craindre la pénurie des bouteilles de gaz. L’approvisionnement sera complètement assuré dans le futur proche, dans de bonnes conditions, non seulement à Sousse mais  dans les différents gouvernorats», a-t-il conclu.

Charger plus d'articles
Charger plus par Hichem BENZARTI
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire