La Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) et le Syndicat Tunisien des Médecins Dentistes de Libre Pratique ont convenu d’augmenter le pourcentage de remboursement des frais liés aux soins dentaires. Les deux parties ont aussi signé la nouvelle convention sectorielle des dentistes de libre pratique en vertu de laquelle le tarif conventionnel de la consultation médicale sera révisé.

Selon l’accord conclu, le pourcentage de remboursement des frais liés aux soins dentaires est passé de 50% actuellement à 70% pour les enfants de 4 à 18 ans et à 60% pour le reste des tranches d’âge, et ce à compter du 1er juillet 2021, selon le texte du procès-verbal de l’accord, dont la TAP a obtenu une copie et qui précise que cette mesure s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord signé entre les deux parties le 12 février 2020.

Dans le même contexte, le Syndicat Tunisien des Médecins Dentistes de Libre Pratique a annoncé, dans un communiqué publié tard dans la nuit du jeudi à vendredi, la signature du nouvel accord sectoriel pour les dentistes de libre pratique et la révision prévue du tarif conventionnel de la consultation médicale, conformément à l’accord du 30 juin 2020, pour entrer en vigueur à partir du 1er janvier 2021.

Les deux parties ont convenu, selon le même communiqué, de la nouvelle liste des affections médicales lourdes et chroniques prises en charge entièrement par la CNAM, qui sera officiellement publiée au cours de la période à venir, ainsi que la formation de commissions mixtes de réflexion et de suivi.

 

Image par StockSnap de Pixabay
Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire