Deux accords de partenariat entre les groupements agricoles «Oued Zan» et «Barka» à Tbainia (Aïn Draham) et la société «Les vergers de Tunisie» ont été signés jeudi, à Jendouba, en vue de créer plus de 1.000 emplois permanents, sur trois ans.
Les deux accords visent à promouvoir la gestion participative en matière d’extraction des huiles essentielles de myrte dans la région de Jendouba, préserver la richesse forestière et rationaliser l’exploitation de ces ressources ainsi qu’à les protéger contre les dangers d’incendie.
Les deux accords ont été signés dans le cadre de la réalisation du projet de gestion intégrée des paysages forestiers, et ce, en présence du chef du gouvernement Youssef Chahed et du ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Samir Taïeb
Ils interviennent après la signature des accords relatifs à la gestion participative, lesquels ont été conclus entre les Groupements de développement agricole créés dans les zones d’intervention du projet et la Direction générale des forêts, et ce, en vue de permettre aux groupements d’exploiter la richesse forestière et de la préserver.
Ils ont pour objectif de lutter contre l’économie parallèle et de mettre en place une économie formelle, dans la mesure où l’investisseur s’engage à ouvrir une usine dans la région rurale, à acquérir toutes les quantités produites et à fournir la couverture sociale et le transport décent aux ouvriers.
Par ailleurs, ces accords offrent aux producteurs (les groupements de développement agricole) et opérateurs économiques (exportateurs et PME) un marché à leurs produits à haute valeur ajoutée et mettent à la disposition des acteurs économiques des matières premières durant toute la période couverte par l’accord.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire