«Les participants au congrès régional, tenu à Tozeur, sur la promotion des oasis en Afrique du Nord et en Mauritanie ont décidé de demander des financements, sous forme de dons, à raison de 10 millions de dollars, auprès du Fonds vert pour le climat et 14 millions de dollars auprès du Fonds d’adaptation au changement climatique», a indiqué le représentant de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS), Nabil Hmada.
Intervenant lors de la clôture de ce congrès organisé les 17 et 18 mai, le responsable a fait savoir que la finalisation du processus de financement durera 15 mois et qu’il bénéficiera aux six pays concernés par le développement des oasis, à savoir la Tunisie, le Maroc, l’Algérie, la Libye, l’Egypte et la Mauritanie.
« Les recommandations issues de cette rencontre doivent être mises en application, surtout celles portant sur la préservation des oasis et leur intégration dans le système économique, ainsi que la mise en place des entreprises spécialisées dans l’investissement dans ce domaine et la mobilisation des financements nécessaires, a noté de son côté, le ministre des Affaires locales et de l’Environnement, Mokhtar Hammami.
Selon Hammami, « les participants au congrès ont fini par reconnaître les oasis comme un patrimoine historique, culturel, environnemental, civilisationnel, national et international, qu’il est impératif de préserver. Ils ont recommandé, aussi, d’appuyer les initiatives nationales, locales et internationales visant à améliorer l’adaptation des oasis au changement climatique et à renforcer les moyens de développement durable en leur sein».
Les participants ont préconisé, en outre, d’adopter une vision de développement basée sur une approche intégrée entre les différents secteurs et les différentes parties intervenantes (départements gouvernementaux, société civile, secteur privé, université et institut de recherche scientifique).
Ils ont appelé, aussi, à renforcer les mécanismes de coopération et d’échange d’expériences dans le domaine et à concevoir un plan de travail régional relatif à la gouvernance des oasis, tout en prenant en considération les spécificités locales et nationales et en recourant aux technologies nouvelles.
Le congrès régional sur la promotion des oasis en Afrique du Nord et en Mauritanie (17 et 18 mai 2019) a été organisé par le ministère des Affaires locales et de l’Environnement en collaboration avec la Banque mondiale.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *