Crever l’abcès et se réinventer. Le Club Africain ne doit pas y échapper.

Le CA tentera de rompre avec cette spirale de résultats médiocres en recevant, cet après-midi, l’ES Métlaoui, un onze, lui aussi, redevable d’une réaction après avoir accusé le coup contre l’AS Soliman, lors de la ronde précédente. Aujourd’hui, tous les voyants clubistes sont au rouge. L’escouade de Lassaâd Dridi cumule les déboires et inquiète ses fans. Des fans qui se sont d’ailleurs mobilisés, montant  récemment au créneau afin de crever à termes l’abcès. Quant au coach Dridi, il est toujours en place,  même s’il est sur un siège éjectable depuis le cuisant revers de Sfax face au CSS.

Cet après-midi donc, le CA doit tout faire pour se réinventer et ne plus reproduire les erreurs entrevues à Ben Guerdane. Certes, avec un effectif ramené à sa plus simple expression, on doit forcément faire bénéficier les Clubistes de circonstances atténuantes. Sauf que les supporters ne sont prêts à faire preuve de mansuétude qu’envers les acteurs du jeu et non pas envers l’exécutif, coupable, selon eux, de ces sorties de route récurrentes qui ont fait chuter les Clubistes au classement.   

L’ombre des tauliers

A chaque journée, l’ombre de Dhaouadi, Khelifa, Ifa, Agrebi et consorts plane sur le onze clubiste. Un onze composé en majorité de joueurs inexpérimentés, manquant cruellement de formation à la base et jetés en pâture à la vindicte des fans clubistes, chaque journée, en majeure partie contre des promus, du menu fretin et des équipes de moindre calibre ! Il va donc falloir se secouer face à l’ESM. Le plateau technique, à son tour, quitte à insuffler du sang neuf où s’en remettre aux alternatives dont il dispose, doit avant tout galvaniser ses troupes et rappeler aux joueurs que porter le maillot d’un club centenaire est un insigne honneur et non une corvée !

Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire