Des communes ont lancé des campagnes de dépistage rapide et gratuit à l’avenue Habib-Bourguiba, El Omrane, El Hrayriya et plus récemment dans la ville de l’Ariana afin de contribuer à identifier le plus grand nombre de personnes positives au coronavirus pour, ensuite, les avertir et  les appeler à s’autoconfiner afin de permettre de limiter autant que possible la propagation du coronavirus dans les périmètres communaux.

Or si ces campagnes de dépistage massif présentent des avantages, elles présentent également moult inconvénients car, outre le fait que les citoyens voulant se faire dépister ne respectent pas les mesures barrières élémentaires (distanciation physique et port de la bavette…), le personnel paramédical, chargé d’effectuer ces tests, n’est pas en reste non plus. On a pu observer que certains ne respectent tout simplement pas  des règles importantes comme celle de mettre les blouses, les surblouses, les charlottes et les bavettes dans un sac hermétique après les avoir utilisées et enlevées.

A l’Ariana, où une campagne de dépistage massif et gratuit a été lancée la semaine dernière, des infirmiers et infirmières spécialisées faisant partie de l’équipe chargée d’effectuer les tests gratuits se sont tout simplement débarrassé  de leurs blouses et les ont jetées par terre sans prendre aucune précaution! Les citoyens ne sont pas les seuls à blâmer pour leur inconscience….

Charger plus d'articles
Charger plus par Imen Haouari
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire