Le Stade Tunisien n’a pu aligner la passe de deux. Après avoir ramené une victoire de Soliman, il s’est fait accrocher à domicile en concédant un nul vierge.


Les Stadistes n’arrivent pas à retrouver leur vitesse de croisière. Après avoir ramené une précieuse victoire de Soliman, les supporters espéraient que la machine allait carburer enfin à plein régime. Désillusion, puisque la formation stadiste s’est fait accrocher à domicile par l’ES Métlaoui, en concédant un nul vierge. Le troisième match nul concédé à domicile. « Mes joueurs se sont donnés à fond. Néanmoins, la concrétisation a fait défaut, notamment en première mi-temps. Je pense plutôt que la lourdeur de la pelouse, causée par la  pluie, outre le facteur vent, ont influé négativement sur le rendement collectif»,  nous a déclaré le coach stadiste, Nassif Bayaoui.

En optant pour l’attaque à outrance et malgré l’incorporation d’attaquants frais physiquement, les Bardolais n’ont pas pu marquer le but de la victoire : «J’ai opéré cinq changements à tempérament offensif, en incorporant deux attaquants de pointe, deux attaquants de couloir et un milieu offensif. Tous ont fait de leur mieux, en multipliant les tentatives, mais ils n’ont pas réussi à déverrouiller la défense adverse. Ben Arous a même raté une occasion en or à la 94e. L’ES Métlaoui est un adversaire qui force le respect. Un facteur à tenir en compte. Sa défense est solide. En 7 journées, les Miniers de Métlaoui n’ont encaissé que 5 buts. Et puis, contre nous, ils se sont montrés trop prudents. Ils ont réussi à barrer tous les chemins qui menaient à leur cage», nous  a confié le coach stadiste.

Des lacunes à combler

Malgré l’utilisation de tous ses attaquants, le manque d’efficacité devant les buts était flagrant. Le coach Nassif Bayaoui en est conscient : « Il y a des déchets, des lacunes. Il faut y remédier. Les automatismes sont à consolider. Il faut savoir donner du temps au temps. Or, en disputant deux matches par semaine, la préparation se consacre beaucoup plus sur le schéma tactique à adopter pour chaque rencontre. Toutefois,  je demeure convaincu que mon équipe pourra mieux faire ».

Charger plus d'articles
Charger plus par Salah KADRI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire