Cinq personnes ont été arrêtées samedi à une heure tardive, par les unités de sécurité de Siliana, dont deux à Bouarada et trois dans la ville de Siliana, suite aux affrontements survenus dans plusieurs quartiers de Siliana et à Bouarada, a indiqué une source sécuritaire dans une déclaration accordée, dimanche, à l’agence TAP.

Les personnes arrêtées ont été retenues, après consultation du ministère public, pour avoir voulu attaquer les biens et les personnes, rassemblement sur la voie publique, interruption de la circulation, jet de matériaux solides et agression verbale et physique d’un agent public, lors de l’exercice de ses fonctions, ainsi que pour infraction du couvre-feu. L’âge des personnes suspectes oscille entre 19 et 30 ans.

De même, huit personnes ont été arrêtées vendredi soir et une autre personne a été convoquée en vue de sa comparution devant le tribunal, après les affrontements qui ont eu lieu dans plusieurs quartiers de Siliana.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire