La procédure ne concerne pas les agents des forces de sécurité intérieure, les militaires, les agents de la douane, le personnel des établissements éducatifs, de l’enfance et de l’enseignement supérieur ainsi que le personnel des structures et établissements publics de santé et des différents corps du ministère de la Santé.

Le travail intermittent et par roulement commence à partir de demain, 18 janvier et jusqu’au 24 du même mois, pour les agents des administrations centrales, des collectivités locales et des établissements publics à caractère administratif, indique un communiqué du ministère de la Fonction publique.

Ce système pourrait être prolongé ou interrompu. D’autres communiqués seront publiés ultérieurement, ajoute la même source.

Toutefois, cette procédure ne concerne pas les agents des forces de sécurité intérieure, les militaires, les agents de la douane, le personnel des établissements éducatifs, de l’enfance et de l’enseignement supérieur ainsi que le personnel des structures et établissements publics de santé et des di­fférents corps du ministère de la Santé.

Les di­fférentes administrations s’engagent à assurer la continuité du service public et de garantir la bonne exécution des prestations. Les administrations peuvent également recourir au télétravail si les conditions le permettent et rappeler leurs salariés en cas de besoin.

Ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la lutte contre la propagation rapide du nouveau coronavirus.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire