Une quinzaine de personnes dont des jeunes âgés de 16 ans ont été placés en garde à vue dans le gouvernorat de Kasserine pour avoir participé dans des actes de vandalisme et de violence nocturnes.
En effet, durant le weekend, plusieurs jeunes dans les quartiers d’Ezzouhour et d’Ennour à Kasserine ainsi que le quartier Essourour à Sbeitla avaient brûlé des pneus, bloqué des routes et lancé des pierres contre les agents de sécurité qui ont fait usage du gaz lacrymogène pour les disperser.
Lundi le calme est rétabli dans ces régions et la présence des patrouilles sécuritaires a été renforcée devant les institutions publiques.
Rappelons que des troubles nocturnes avaient éclaté samedi et dimanche dans plusieurs régions du pays notamment à Tunis, Manouba, Bizerte, Nabeul, Béja, Siliana, Sousse, Monastir, Mahdia, Kébili, Kairouan et Kasserine.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire