L’union des travailleurs de Tunisie (UTT) a appelé mardi le gouvernement à contenir les dernières protestations dans différentes régions du pays et à chercher des solutions urgentes et éviter un affrontement des forces sécuritaires avec des jeunes en colère.

L’UTT a exprimé, dans un communiqué rendu public mardi à l’issue d’une réunion périodique de son bureau exécutif, sa profonde inquiétude face aux mouvements de protestation accompagnés d’actes de vandalisme contre des biens publics et privés.

L’UTT a également exprimé son appui aux protestations pacifiques en tant que droit acquis ainsi que la légitimité de la colère des jeunes en chômage.

Des mouvements de protestation ont été enregistrés dans différentes régions du pays menés par des groupes de jeunes, malgré un couvre-feu décrété depuis 16h durant les jours de confinement total du 14 au 17 janvier courant. 632 personnes ont été arrêtées suite à ces mouvements de protestation, selon les premières données fournies par le porte-parole officiel du ministère de l’intérieur Khaled Hayouni.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire