En l’absence d’un staff technique et de nouvelles recrues, la Chabiba est dans le flou.

Dans un club en difficultés financières comme la Chabiba, il en faut de si peu pour que la situation de crise se déclenche. Sauf que le malaise actuel est non seulement parti pour durer, mais pourrait ébranler le fragile édifice aghlabide. Des soucis d’argent à l’instabilité du staff technique, en passant par le manque d’expérience des dirigeants, les puristes ont été nombreux à tirer assez tôt la sonnette d’alarme. Les responsables de la JSK n’ont vraisemblablement pas retenu les leçons du passé et le résultat est sans appel. Une équipe sans âme où les joueurs ne s’intéressent plus qu’à leurs salaires et à leurs primes… Bref, la JSK a besoin d’une vraie purge! Malgré le changement du président du club, les Aghlabides n’ont pas réussi à recruter un entraîneur pour suppléer le départ de Mourad Okbi puis son adjoint Mahmoud Dridi. L’équipe a repris les entraînements sous la direction du préparateur physique. Surpris par la reprise du championnat, les dirigeants ont fait appel à l’enfant du club Lassaâd Chriti, pour assurer l’intérim en attendant le choix du nouvel entraîneur. Il est à rappeler que la Chabiba n’a pas encore engagé de joueurs pour peaufiner l’effectif au prochain mercato hivernal.

Cette situation alarmante de l’équipe aghlabide n’est que la continuité d’une précédente saison mal gérée. En clair, à l’avenir, les Aghlabides doivent revoir la façon de recruter, engager un entraîneur et préparer la prochaine phase du championnat. Et le président du club, Mourad Gaddeh, de souligner : «Notre situation financière est désolante à cause de la pénurie des ressources et les lourds engagements matériels. Nous avons des difficultés pour engager un entraîneur capable de diriger l’équipe dans cette phase difficile du championnat. Nous espérons réussir notre choix pour le bien de la JSK».

Des choix restreints

Les Aghlabides sont maintenant au fond du gouffre. L’équipe s’attend à des rencontres importantes à commencer par celle de cet après-midi face à l’USBG. Le staff technique sera amputé des services de Romdhani et Knaissi expulsés face à l’ASS. Pas encore rétablis, Harbi et Ragoubi n’ont pas repris les entraînements. Le coach Chriti lancera les jeunes Ghabi, Nourani et Dhouibi. Deli, Aouani, Rebaï et Slimen seront titularisés pour former le dernier rempart devant le jeune gardien Hazgui. Bref, la JSK doit compter sur ses jeunes talents en attendant les renforts du mercato hivernal.

Mohamed Sahbi CHAFRA

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire