ON REPOND A NOS QUESTIONS

Et c’est assez rare pour être signalé et salué. Dans notre précédente rubrique, nous nous interrogions sur les différentes formalités à mettre en place quand le vaccin sera arrivé. Où sera-t-on vacciné ? Qui sera vacciné ? Par qui ? etc.

Une circulaire du ministère de la Santé était récemment diffusée, explicitant, avec clarté et précision, les détails de «la stratégie vaccinale contre le Covid-19». Tout y est expliqué, les principes directeurs de la stratégie, la hiérarchisation de la population, la géographie des sites, la structure des équipes, la stratégie d’information. En un mot, tout ce que nous avions besoin de savoir pour être rassurés.

LE TRADUCTEUR DU PRINCE ETAIT TUNISIEN

C’était à l’occasion historique de la signature du traité de Versailles de 1919, traité réunissant les Alliés qui allaient se partager le monde, et plus particulièrement le Moyen-Orient. En dépit des réticences, le prince Faycal du Hidjaz s’y était invité, accompagné de Lawrence d’Arabie. Il fallait, avant de commencer les discussions, trouver un interprète pour le prince, ce qui, à cette époque, à Paris, n’était probablement pas chose aisée. Finalement, ce fut un Tunisien qui sauva la situation. Gadour Ghdiri parlait parfaitement l’arabe et le français. Et les deux seuls Arabes invités à la grande conférence de la paix furent le prince Fayçal et Gadour le Tunisien.

RIEN NE NOUS ARRÊTE

Rien n’arrête nos sportifs tunisiens. On les a vus se distinguer sur les rings, briller sur les courts de tennis, escalader les plus hauts sommets de montagne. On ne savait pas qu’ils étaient aussi performants dans les flots. C’est un Tunisien, Walid Boudhiaf, qui vient de battre le record du monde en apnée. Cela en plongeant à plus de 150 mètres de profondeur. Cela mérite de reprendre son souffle.

QUE PEUT-ON FAIRE ENSEMBLE ?

C’est la question que l’on nous pose à l’occasion d’un appel à projet ayant pour horizon le Sommet de la Francophonie prévu pour le mois de novembre prochain. Un sommet qui réunira dans une même île les dirigeants de 88 Etats et gouvernements, sera précédé d’un forum d’affaires qui offrira des opportunités qu’il serait criminel d’ignorer.   

Alors que pouvons- nous faire ensemble ? Des livres, des films, des documentaires, des tables rondes, des webinaires, des actions artistiques, toutes les idées, projets et suggestions sont les bienvenus. A condition, bien sûr, qu’ils concernent la francophonie.

INES, L’ILLUSTRATRICE NOMADE

Ines Goor, vous connaissiez sa voix jusqu’à présent, sur les ondes de radio Misk. Vous découvrirez bientôt son talent de dessinatrice aquarelliste au cours d’une exposition à l’espace Fahrenheit, dont on aime les choix artistiques. Sur le thème des «Jardins imaginaires», Ines nous invite à un merveilleux voyage introspectif et ouvre des portes vers de mystérieuses contrées aux portes de l’inconscient. L’exposition, prévue à la fin du mois de janvier, a été reportée à la fin du mois prochain.

Ne l’oubliez pas !

HARVARD : DU NOUVEAU ?

On croit savoir que le centre Harvard pour les études pour le Moyen-Orient aurait une bonne nouvelle à annoncer cette semaine. Ce centre, créé à l’initiative de Hazem Ben Gacem, financier international, que sa carrière mène à travers le monde, mais qui a toujours gardé d’étroites relations avec son pays, a reçu à ce jour quelque cent étudiants de la prestigieuse université américaine Harvard. Cette plate- forme tunisienne offre aux chercheurs et aux étudiants la possibilité de poursuivre recherches et études sur l’environnement politique, culturel, social de la région. Une bonne nouvelle, en cette période morose, est toujours de bon augure.

  • Les indiscrétions d’Elyssa

    L’huile qui vaut son pesant d’or L’huile la plus chère du monde, ce n’est point l’huile d’…
  • Les indiscrétions d’Elyssa

    L’homme de Carthage Longtemps, son nom fut associé à celui de Carthage. Abdelmajid Ennabli…
  • Les indiscrétions d’Elyssa

    KHAYACHI AU BRITISH MUSEUM Il est incontestablement un des pionniers de la peinture tunisi…
Charger plus d'articles
Charger plus par Alya HAMZA
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire