Le retour de Okbi fera-t-il secouer la Chabiba ?

Les dirigeants ont bougé et ont commencé la mission de sauvetage en choisissant de nouveau l’enfant du club, Mourad Okbi, pour diriger l’équipe après son départ, après cinq matches à la tête de l’équipe au début de cette saison.

Les supporters aghlabides se sont félicités de ce choix, vu l’expérience de Mourad Okbi et ses adjoints, Mahmoud Dridi et Khaled Guizani, avec le groupe.

Après le refus de plusieurs techniciens tunisiens ou étrangers de se lancer dans l’aventure, il serait logique de donner les commandes de l’équipe à un fin connaisseur de la maison pour assurer une bonne relance. Malgré la courte période pour la préparation et le rythme accéléré des rencontres, à savoir celle de cet après-midi face au CAB et les prochains matches face au CSS et l’UST, Okbi et ses joueurs semblent bien décidés de tourner la page. Une mission délicate attend les Aghlabides, vu que le capital point et les limites de l’effectif sont lourds de conséquences. Des ressources sont attendues incessamment pour préparer la prochaine phase dans de meilleures conditions.

Priorité aux renforts

Okbi n’a pas assez de temps pour reprendre le travail et préparer le groupe. Il a besoin de renforcer l’effectif par des joueurs d’expérience, notamment en défense, au milieu et en pointe de l’attaque. Après le recrutement de Haddad, Ziadi et Diakété, des joueurs de qualité, évoluant en L1, sont convoités par les dirigeants aghlabides, comme l’attaquant du CSS Camara et le gardien Kalaï. D’autres joueurs sont convoités dans la discrétion en attendant la finalisation de leurs contrats.

La discipline

Certains éléments ont affiché une méforme au cours des dernières rencontres. Les dirigeants ont jugé utile de les appeler à rejoindre les entraînements avec les espoirs, en attendant les mesures disciplinaires. Il s’agit de Métiri, Rebaï et Romdhani. C’est pourquoi ils seront absents face au CAB cet après-midi. Le staff technique lancera le quatuor Chortani-Slimen-Dhouibi-Kenaissi pour redonner de l’équilibre à la défense. Pour leur part, Nourani et Bouraoui auront la mission d’animer l’attaque aghlabide en direction du trio offensif Khraïfi-Dahnous-Amri. Certes, le déplacement s’annonce difficile, mais il est permis d’espérer.

Mohamed Sahbi CHAFRA

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire