Un classico en chasse un autre. Après avoir reçu le leader « sang et or » dimanche dernier, la bande à Roger Lemerre se déplace cet après-midi à Sfax où elle affronte son rival direct dans la course pour l’octroi de la deuxième place qualificative à la Ligue des champions. Les deux protagonistes, rappelons-le, se sont contentés chacun de faire match nul lors de la journée précédente, ce qui n’a pas arrangé les affaires ni des uns ni des autres.
La formation étoilée partage avec son hôte la deuxième place du classement avec 44 points au compteur. Tout comme son adversaire du jour, l’équipe du Sahel fut éliminée en demi-finales de la Coupe de la CAF. Pour sauver sa saison, rien ne vaut une qualification pour la C1 africaine. Pour ce faire, il faudra s’accaparer la deuxième place au classement.
Pour atteindre cet objectif, l’attaque étoilée doit retrouver son efficacité qui lui a terriblement fait défaut lors du classico de dimanche dernier. Face à une Espérance de Tunis jouant le bloc bas, à même de refuser le jeu après l’expulsion de Khalil Chammam à un quart d’heure de la fin du temps règlementaire, la supériorité numérique n’a pas suffi à Maher Hannachi et à ses camarades de l’attaque pour déverrouiller une défense bien en jambes et, surtout, venir à bout d’un Moez Ben Chérifia magistral.
Le problème que n’arrivent pas à résoudre les attaquants étoilés, qui font pourtant le plus difficile, c’est de mettre la balle dans les filets. Par ailleurs, s’ils avaient concrétisé rien qu’une seule occasion, ils auraient pu remporter la victoire et se déplacer l’esprit tranquille à Sfax.

Kechrida et Baâyou dans le doute
Face à un adversaire qui aura l’avantage d’évoluer à domicile, Roger Lemerre n’aura pas toutes les cartes en main. Remplacé à la mi-temps pour cause de blessure dimanche dernier, Wajdi Kechrida est annoncé certain. Il devra céder la place à Methnani, son remplaçant contre l’EST.
Un autre joueur annoncé incertain. Il s’agit de Malek Baâyou, contraint lui aussi de quitter le terrain à la fin de la rencontre de dimanche dernier.
Quant à Yassine Chikhaoui, il devrait normalement faire son retour à la compétition cet après-midi, lui qu’on attendait de voir jouer le classico de Sousse, mais Roger Lemerre semble s’y résigner en dernière minute.
Bref, les Etoilés se déplacent tout à l’heure à Sfax avec l’espoir de mettre fin à leur blocage qui inquiète au volet offensif, chose qui leur permettrait de remporter une précieuse victoire.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire