La présidente du Parti Destourien Libre (PDL), Abir Moussi, a indiqué que son bloc parlementaire a décidé de mettre fin à son sit-in, entamé depuis début janvier dernier.

Les objectifs ont été atteints et les signatures pour la motion de retrait de confiance au président du parlement, Rached Ghannouchi, ont été collectées, a-t-elle précisé dans une conférence de presse, vendredi, au Palais du Bardo.

Elle a invité les parlementaires signataires de la motion de censure à faire preuve de courage et à assumer leur acte, les exhortant à rendre publiques leurs signatures afin d’éviter toute ambigüité.

En réponse à l’appel du mouvement Ennahdha pour une manifestation de soutien à la légitimité, Abir Moussi a estimé que cet appel du « pouvoir en place » à manifester en ces circonstances sanitaires exceptionnelles est contraire aux lois et règlements en vigueur.

D’après elle, des gouverneurs, des délégués et des bus seront mobilisés à cette fin. « Les partis politiques au pouvoir usent clairement de leur autorité », a-t-elle estimé.

Abir Moussi a, dans ce sens, appelé tous les partisans du PDL et les forces démocrates à descendre dans la rue pour « défendre l’État civil », mettant en garde le gouvernement contre toute tentative visant à réprimer leur mouvement de contestation.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire