Sade municipal d’El  Alia. Temps chaud. Pelouse synthétique. Match à huis clos. CAB bat SG : 2-1. (1-1 à la mi-temps). Buts de Ameur (13‘s.p) pour le SG, Habbassi ( 43 ‘) et Béchir Mkaddem pour le CAB (90’).
Arbitrage de Amir Loussaief
CAB : N. Mathlouthi, Med Habib Yeken, Darragi, W. Bousnina, Marwen Sahraoui, Cissé, F. Mâaouani  (Amdouni), B. Makadmi, Youssofa, Habbassi, Wattara
SG : Kalai, Samuel (Tlili), Hamrouni, Ammar, Ben Sassi, A. Mida, Orkoma, Ragoubi (Gharsallaoui), Ameur, Isaka  Abudo, J. Abdessalem (Gmach)

Voilà un match où les deux équipes n’avaient pas droit à l’erreur. Seule la victoire comptait ! Le CAB était dans l’obligation de rompre avec la série de défaites alors que la seule chance pour le SG de pouvoir quitter le bas du tableau était de gagner. Une situation pas du tout commode pour les deux formations. Et d’entrée, Cabistes et Stadistes gabésiens se sont rués en attaque dans l’espoir de prendre rapidement l’avantage. A la 12 ‘, Jilani Abdessalam a pénétré dans la zone interdite et s’est fait crocheter par un défenseur cabiste. Le pénalty indiscutable est transformé avec succès par Lamjed Ameur. Les locaux, pris de court, essaient alors tant bien que mal de se reprendre mais, encore une fois, ce sont les visiteurs qui ont failli récidiver par l’intermédiaire d’Abdessalem, mais le gardien Mathlouthi, vigilant, a sauvé les siens d’un 2e but (19’).
N’ayant plus de choix,  le CAB a jeté toutes ses armes dans le camp adverse, obtenant bon nombre de coups de pied arrêtés exécutés tous par Darragi. Sans résultat !
Pendant ce temps, la «Stayda» procèda par des contres dangereux menés par les véloces  Abdessalam et Isaka. A force de harceler l’arrière- garde gabésienne, les Nordistes ont fini par égaliser grâce à Habbassi (43 ‘) que le camp du Stade Gabésien a jugé en position de hors jeu. Il n’empêche que cette égalisation est méritée au vu des efforts fournis.

On y a cru jusqu’au bout…
Après la pause, les 22 acteurs  sont revenus motivés, décidés  les uns et les autres  à reprendre l’avantage. Attaque contre attaque, du côté visiteur notamment par Isaka (55’ et 59‘) mais rien de décisif. Petit à petit, les Cabistes ont pris la mesure de leurs adversaires les acculant à reculer d’un cran,  multipliant les actions mais sans résultat. Et paradoxalement, c’est toujours le SG qui s’est montré le plus dangereux comme en témoigne cette belle occasion offerte à Isaka par Abdessalam qui subtilisa le ballon à Sahraoui mais Mathlouthi s’est trouvé sur la trajectoire du ballon (71‘). Depuis, le  jeu est devenu haché et alerte à la fois avec une omniprésence au milieu du terrain barrant ainsi toutes les velléités offensives de part et d’autre. Seulement, c’était sans compter avec la rage de vaincre des «Jaune et Noir» puisque le jeune espoir Béchir Mkaddem doubla la marque ( 90 ‘), offrant ainsi la victoire au CAB qui met un terme à la série de défaites.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire