L’association Happy School Game a lancé depuis quelques jours une série d’activités de loisirs pour lever des fonds nécessaires à la mise en place du premier parc de loisirs adaptés aux enfants porteurs de handicap en Tunisie.

Dans ce cadre, l’association a mis en place un premier parc mobile à la maison des jeunes de la Marsa.

Le parc accueillera les enfants jusqu’au 28 février courant. L’installation du projet de parc adapté « Game Art Park » se ferait à Gammarth avec un coût total estimé à 3 400 000 DT.

Il s’agit d’un complexe socioculturel et sportif qui aiderait au développement des communes à travers la construction et la mise à disposition d’infrastructures culturelles, sportives et de loisirs.

Il favoriserait également la création de 35 emplois dans ses différents complexes. Le but est d’offrir aux enfants touchés d’autisme et de handicap la possibilité d’avoir une activité récréative et de loisirs.

« Parce qu’il n’existe pas d’espace de loisirs adapté en Tunisie, nous finançons et adaptons les espaces de loisirs existants et les communes, en équipant et en créant les outils et infrastructures nécessaires à leur accueil et nous offrons ainsi une égalité des chances de s’amuser, à tous les enfants », lit-on dans un communiqué publié par l’association qui ajoute que les parcs de loisirs seront équipés de salles de soutien scolaire.

Selon la même source, les activités de loisirs destinés aux enfants en situation d’échec et de décrochage scolaire contribueraient à redonner goût à l’école à travers le jeu et à soulager les parents n’ayant pas les moyens de financer les cours de soutien scolaire.

L’association Happy School Game qui lutte contre l’échec et l’abandon scolaire des enfants défavorisés, et pour l’inclusion des enfants autistes et en situation de handicap, à travers les activités récréatives et de loisirs, a annoncé la semaine dernière le lancement du programme S’Cool Game en collaboration avec différents municipalités et parc de loisirs, afin d’installer les équipements et infrastructures nécessaire à l’accueil des enfants.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire