Décidément, l’affaire du dernier match EST-ESS (30-27) n’est pas près de connaître son épilogue. C’est que, face à la résistance farouche des deux clubs, la Fthb ne sait plus quoi faire. Elle a beau geler les activités des arbitres de cette rencontre, les Etoilés sont restés insatisfaits.
Elle a beau innocenter l’entraîneur de l’ESS Sami Saïdi, expulsé par un carton jaune, les «Sang et Or» crient à l’injustice, invoquant la politique des deux poids, deux mesures. Si les dirigeants du club sahélien continuent,publiquement et médiatiquement, de faire le procès de l’arbitre Boualloucha qu’ils considèrent, haut et fort, comme le héros malheureux d’un scandale qui leur a fait mal, la riposte venue de l’autre camp a été rapide et fulgurante. En ce sens que les responsables du club de Bab Souika (par crainte de voir les retombées de cette affaire leur coûter cher lors de leur déplacement demain à Sousse pour le compte de la finale aller du championnat), viennent de saisir la Fthb, par courrier, pour exiger que ce match soit retransmis en direct et dirigé par une paire arbitrale étrangère, outre la réservation de 50 places pour les supporters espérantistes. Si les «Sang et Or» qualifient ces trois conditions de préventives, la réponse de la fédération se fait encore attendre. Nul doute que la situation s’éclaircira dans les heures à venir.

Finale retour de la Coupe de la ligue
Loin de cette tourmente dont nul ne peut prévoir la fin, la vie continue pour les autres clubs, comme le Sporting Club de Moknine et l’Aigle Sportif de Téboulba qui auront à en découdre ce soir, (22h00) dans le cadre de la finale retour de la Coupe de la ligue. Rappelons qu’au match aller à Téboulba, les locaux l’ont emporté par un tout petit point d’écart (32-31).

La Tunisie au Mondial des juniors
Tirage au sort, l’autre jour, du championnat du monde des juniors qui se déroulera du 16 au 28 juillet prochain en Espagne. La Tunisie fera partie du groupe A aux côtés du Japon, des Etats-Unis, de la Serbie, de la Slovénie et de l’Espagne. Les préparatifs de nos juniors ont déjà démarré sous la houlette de l’entraîneur Mohamed Ali Sghir.
Mohsen ZRIBI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire