C’est le SG, en mauvaise posture, qui en fait les frais ! Et pourtant, le CAB était mal parti puisque, très tôt à la 13e minute, il s’est retrouvé mené au score sur ce penalty de Lamjed Ameur. Il a failli même encaisser un 2e but immédiatement après n’eût été cette parade de Mathlouthi devant le virevoltant Jilani Abdessalam. Une situation pas commode du tout pour les camarades du capitaine Yeken d’ autant qu’ ils évoluaient à huis clos pour des raisons pas convaincantes du tout. Menés au score dans de pareilles conditions et ayant pris un coup sur le plan moral, ils n’ ont à aucun moment paniqué et ont su revenir peu à peu dans le match pour égaliser dans un premier temps en fin de première période par le non moins virevoltant Habbassi. Et, là, on peut penser que le staff technique a réussi à préparer le groupe, pendant ces derniers jours, sur le plan mental malgré la tenue à l’ écart de l’entraîneur Chokri Béjaoui de la main courante pour cause de suspension. Contre le SG, on a retrouvé, un tant soit peu, le CAB de la phase aller , celui qui sait revenir au score, réaction qui lui a manqué durant les 7 derniers matches. Mieux, il a transformé la défaite en victoire en fin de partie par Béchir Mkadami , celui-là même qui a triplé la marque face à l’ASK le week-end passé en finale de la Coupe de Tunisie Espoir !
Mais attention, il ne faut pas se leurrer ! Les Cabistes ont perdu de leur verve depuis un bon moment. Certes, il y a un léger mieux mais on est loin du compte.

Mkadmi, Aouina, Ferchichi et les autres…
S’ il y a une satisfaction à tirer à l’issue du match, outre la victoire bien évidemment, c’est la découverte de ces jeunes talents que sont Béchir Mkadmi tiularisé à l’ occasion, Mouheb Aouina, incorporé en cours de jeu, et Montasser Ferchichi , bon remplaçant. Avec Yassine Kchok, le petit frère de Slimène et fils de l’ancien latéral droit du CAB Mohamed Salah, Elyes Dridi, Aala Dridi, Aymen Cheikh, Wael Ben Ammar (gardien de but), Tbarki, etc., le club nordiste a assuré la relève et peut envisager l’ avenir avec sérénité à condition de ne pas les laisser filer vers d’ autres cieux ! Un encadrement adéquat est nécessaire pour que cette nouvelle génération donne ses fruits…

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire