Si l’Etoile du Sahel développe jusqu’à présent un football de belle facture, force est de reconnaître que le manque d’efficacité en attaque commence sérieusement à brider l’élan des Etoilés.
En effet, le scénario du dernier match face à l’EST s’est reproduit récemment face au CSS. Les coéquipiers de Maher Hannachi ont globalement dominé les débats. Ils ont monopolisé le ballon durant quasiment toute la partie sans pour autant inquiéter le portier Dahman. Ce manque de lucidité offensive est donc devenu préoccupant. Toujours pas de solutions en attaque!
L’Algérien Karim Laâribi n’arrive pas à anticiper, et Darwin Gonzalez peine à sentir le jeu…

Savoir-faire tactique…
En effet, sur ses sept derniers matchs, toutes compétitions confondues, l’ESS n’a réussi à marquer que deux petits buts.
Les statistiques ne penchent donc guère en faveur des Etoilés.
Les coéquipiers de Aouadhi doivent donc se ressaisir.
Et pour y parvenir, ils doivent faire preuve de plus de concentration à l’approche des cages adverses. En face, les joueurs de Ruud Krol ont opposé à la maîtrise du ballon étoilée leur savoir-faire tactique.
Cela a été payant face aux rushs des Belarbi & co.
Il faut également signaler que le CSS n’arrive plus à retrouver son explosivité du début de saison. L’élimination de la Coupe de la CAF semble avoir laissé des plaies béantes dans le camp Sfaxien.
Pour être plus précis, le timing de l’annonce du départ du tacticien néerlandais Ruud Krol a sans doute démobilisé le groupe.
Maintenant, pour accrocher une place d’accessit vers la C1, il faudra revêtir le bleu de chauffe, à Kairouan face à la JSK, puis à Sfax contre respectivement l’AS Gabès et l’USBG.
Éléments de réponse dès ce dimanche face aux Aghlabides.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Ali Arfaoui
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *