En décoration, le mélange des imprimés et des couleurs est omniprésent. Revêtement mural, linge de maison, art de la table… Ethniques, carreaux, motifs graphiques ou rayures… ils permettent d’apporter une touche sophistiquée et une réelle personnalité aux intérieurs. Bien que cette nouvelle tendance soit très tentante, il faut, tout de même, avouer qu’elle fait parfois un peu peur ! Quand on joue avec des couleurs et des motifs différents, on ne les associe pas n’importe comment. Comment trouver le juste équilibre entre des motifs ethniques, colorés, noir et blanc, géométriques…? Quelles associations privilégier pour personnaliser harmonieusement son intérieur ? Voici comment bien mixer les imprimés pour une décoration réussie.

Les imprimés et motifs sont partout et pour tous. Et s’ils sont autant plébiscités, c’est parce qu’ils permettent de personnaliser les intérieurs très facilement. Coussins, tapis et linge de maison en tête…, ils apportent du mouvement, produisent un rythme et créent un look beaucoup moins timide que l’uni. «Graphiques, ethniques, esprit écologique ou version rustique, les imprimés se sont fait une place dans l’univers de la décoration d’intérieur, portés par l’explosion du style scandinave, du végétal et de la vague ethnique. Aujourd’hui, plus que jamais, ils se mêlent et s’accordent à tous les styles décoratifs, à condition de savoir les mélanger», déclare Nawel, propriétaire d’une boutique de tissus d’ameublement et de revêtements muraux. Vous pensez que le tapis à motif léopard et le papier peint fleuri n’ont rien à faire ensemble ? Cette commerçante parvient à nous convaincre du contraire ! Elle explique : «Le risque premier quand on accumule les motifs, c’est l’effet “Too much”. Trop d’imprimés, trop de couleurs, trop de formes… Vous devez impérativement conserver une certaine harmonie pour créer une déco excentrique, mais toujours accueillante».

Lâchez-vous !

Pour ne pas alourdir la décoration, les motifs doivent uniquement composer de petits éléments. «Le canapé à rayures, on oublie ! Préférez une assise unie décorée de coussins à imprimés. Même chose pour le papier peint à grosses fleurs… Si vous voulez afficher des goûts prononcés sur les murs, optez pour une façade seulement et non toute la pièce. De plus, jouer sur les différents motifs au niveau des accessoires est une très bonne manière pour donner du relief et de la vie à un intérieur».

Nawel conseille également «pour un mix pertinent, le plus simple est de s’imposer un fil conducteur. Il faut définir, par exemple, une ou deux couleurs maîtresses ou un camaïeu. Il est possible, à ce moment-là, de mixer poids, carreaux et rayures plus facilement. Autre technique : miser sur un style similaire ou un élément commun aux différents imprimés. Par exemple, des lignes droites (rayures, carreaux…) ou des imprimés fleuris. Dans chacun de ces univers, chacun a une carte blanche pour la composition !».

Il est, aussi, possible de mélanger des imprimés différents, mais du même style. La force de ce «mix and match» d’imprimés : un même look dépaysant et des motifs graphiques. «Si nos clients sont à la recherche d’imprimés et de couleurs, nous commençons par leur demander de parier sur un style unique : rustique, ethnique, contemporain ou autres pour, ensuite, le décliner. Il sera le fil conducteur indispensable à l’harmonie. Des coussins vichy mixés à du papier peint à rayures, c’est gagné. Des rideaux à l’imprimé fleuri mêlés à du papier peint inspiré du monde végétal, pourquoi pas ?», développe la professionnelle. Nawel suggère de mélanger plusieurs imprimés et de les mêler à des tissus unis. Selon elle, des coussins esprit jungle mêlés à un tapis au design plus contemporain, le tout relié par d’autres coussins unis, dont les tons reprennent les codes couleurs de la pièce. Cette astuce permet plus de liberté, le but étant de relier les éléments entre eux. Pour ce style, il ne faut pas hésiter à multiplier les plantes dans l’espace intérieur pour plus de caractère. Celles-ci apportent une touche naturelle en plus de la légèreté à un intérieur sophistiqué. «Sachez que les alliances les plus inattendues peuvent faire de superbes ravages. L’imprimé animal et l’imprimé végétal, l’imprimé à pois et l’imprimé fleuri, oui, ça fonctionne, à condition de respecter quelques règles. Avant toute chose, l’important sera de faire des essais avant de se lancer, pour ne pas tomber dans une cacophonie visuelle», suggère Nawel. Avant d’envisager le mélange d’imprimés version papier peint, on s’essaye via des housses de coussin, le moyen le moins risqué et le moins onéreux de tester son talent et surtout de l’affiner.

Toutes les techniques précédentes et les conseils donnés par cette professionnelle permettent d’assurer un rendu harmonieux et équilibré. En s’appuyant sur ces bases, on se sécurise pour ne pas tomber dans le piège d’un intérieur désagréable. Il n’empêche que l’instinct reste le meilleur des alliés pour mixer des imprimés et des motifs. Différentes couleurs et imprimés, sans aucun point commun, peuvent matcher à merveille.

Charger plus d'articles
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Magazine La Presse

Laisser un commentaire