Le club sudiste prend le dessus sur un concurrent direct en attendant un match de retard. Au milieu et en bas du tableau, l’OB, le ST, l’UST et l’ASR se départagent les points.

S’il y a un décompte à faire à l’issue de la journée d’hier, qui marque le début de la phase retour, on dira que le CSS a fait une bonne affaire et s’est offert trois points en or à Sousse au compte d’une mise à jour. Même sans être spectaculaire et agressif, le CSS a ramené trois points et c’est le plus important. En attendant un autre match en retard, l’équipe de Anis Boujelbene conforte sa position en haut du tableau avec une deuxième place seule mais à 10 longueurs des « Sang et Or ». Le CSS sait bien que ses chances pour remporter le titre ne sont pas élevées, mais s’efforce d’y croire en essayant de garantir au moins la deuxième place. Derrière lui, l’ESS, qui a joué un bon match malgré la défaite, ne lâche pas le contact et espère se racheter dans les prochaines journées. Mention alors à l’USBG et à l’ASR qui pointent à la 4e et la 5e place. Inédit et même inattendu pour un championnat qui n’obéit plus à l’ordre préétabli.

L’OB et l’ASR ne confirment pas leur avantage

Deux matches joués hier hormis ESS-CSS. Deux résultats nuls qui ne favorisent pas du tout l’UST et le ST, et même l’OB qui se trouvent en pleine bataille du maintien. Il faut dire que l’OB et l’ASR peuvent se mordre les doigts pour avoir raté les trois points alors qu’ils menaient au score. Pour le ST de Ghazi Ghrairi, ce but égalisateur de Bilel Mejri à la 93’ est un but en or qui redonne espoir à un Stade en pleine perte de confiance. Pour l’OB, par contre, ce sont deux points de perdus à domicile. A Tatatouine, il a fallu un penalty transformé par Abdessalem pour que l’UST revienne dans la partie après le but de Hamdouni pour Réjiche. Décidément, ce club promu n’a pas le trac et se maintient en milieu du tableau en jouant d’égal à égal avec ses rivaux à domicile ou même à l’extérieur. La situation en bas du tableau se resserre davantage avec une remontée symbolique du CA qui peut être bénéficiaire des résultats nuls de ses concurrents, notamment l’OB, l’UST et le ST. Quant à la JSK, elle se dirige tranquillement vers la Ligue 2 car il faudra vraiment un miracle pour la sauver. Une place reste en jeu entre au moins 7 équipes qui sont dans un intervalle de 9 points. Tout peut encore se produire en bas du tableau, le moindre point va compter énormément. Pas de favori, pas d’outsider dans cette pénible course pour le maintien.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire