La chambre criminelle près le Tribunal de première instance de Tunis, spécialisée dans les affaires terroristes a prononcé des peines allant de deux ans de prison à la perpétuité dans cinq affaires terroristes.

Les affaires concernent 61 accusés dont six en état de détention alors que les autres sont en état de liberté ou en cavale, précise Mohsen Dali, porte-parole de la juridiction.

Plusieurs chefs d’accusation sont retenus contre les condamnés dont l’enrôlement des jeunes pour aller combattre dans les foyers de tension.

Selon Mohsen Dali, des dirigeants au sein des organisations terroristes sont impliqués dans ces affaires.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire