L’Agence nationale de la sécurité informatique (ANSI) a appelé, jeudi, les chefs d’entreprises à faire preuve de vigilance face aux menaces cybernétiques (Phishing, Ransomware). Elle les incite à prévenir leurs employés lors de la consultation des emails suspects qui pourraient être infectés par des ransomwares.

Elle les appelle, aussi, à vérifier l’authenticité et la fiabilité de l’expéditeur, à vérifier si les messages, qui sollicitent les données privées, comportent des erreurs de frappe, des fautes d’orthographe ou des expressions inappropriées.

« En cas de doute, il faut éviter d’y répondre, de cliquer sur les liens hypertextes ou les images qu’ils contiennent et supprimer les immédiatement », prévient l’agence, dans un communiqué.

Ces chefs d’entreprises sont également appelés à contacter le RSSI (Responsable des systèmes de sécurité informatique) , de l’entreprise dans le cas où le contenu de l’email est douteux et à ne pas y répondre.

L’ANSI recommande aussi d’appliquer les règles de filtrage rigoureuse pour éviter tout accès non autorisé aux serveurs de messagerie, et maintenir à jour les solutions anti-virus, pare-feu et les filtres de messagerie pour réduire le trafic provenant des spams.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire