La première chambre correctionnelle près le Tribunal de première instance de Ben Arous a rendu, jeudi, un jugement, validant la décision de saisie du matériel de  » Nessma TV « . Le 25 avril 2019, une force sécuritaire s’était rendue aux locaux de la chaîne « Nessma TV » pour appliquer une décision de saisie du matériel de transmission, émise par la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA).
Dans un communiqué rendu public, vendredi, l’instance de régulation audiovisuelle affirme avoir décidé, le 15 avril 2019, de saisir le matériel de la chaîne qui diffuse sans licence et ce,  » après avoir usé de tous les moyens légaux, citant à ce propos, les avertissements et les amendes « .
Lors d’une conférence de presse organisée, le 26 avril 2019, les représentants de la chaine avaient estimé que la confiscation du matériel de Nessma TV est une décision politique, accusant le gouvernement d’être à l’origine de cette procédure.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. JABALLAH

    25/05/2019 à 09:31

    Je me rend compte jour après jour que le Propriétaire de la chaîne NESMA TV qui envisage d présenter sa candidature à la Présidence de la République n’est et ne sera pas apte à le faire en ce sens que si on désire travailler pour la République, il faut d’abord respecter ses lois. D’autre part, prendre son propre fils décédé (Que Dieu ait son âme en sa sainte protection et lui faire une place en son paradis) comme porte drapeau est d’une vulgarité et un non sens hors du commun.
    Où sont donc vos conseillers Monsieur le candidat ?

    Répondre

Laisser un commentaire