Le dernier sommet de la coupe Espérance-Etoile remportée par les «Sang et Or» dans les conditions qu’on connaît est encore sur toutes les lèvres que compte la famille handballistique du pays. Une semaine durant après ce choc titanesque, on en a, en effet, vraiment vu et entendu de toutes les couleurs : échange d’accusation dans les médias, salve de plaintes dont l’une a terminé sa trajectoire… dans les locaux de l’IHF (Fédération internationale de handball) en Suisse, menaces de forfait pour les retrouvailles des deux équipes ce soir à Sousse pour le compte de la finale aller du championnat, arbitres sanctionnés, dialogue de sourds entre les deux belligérants!
Au milieu de cette tempête, la fédération a eu la «sagesse», alors qu’on tirait sur elle à boulets rouges, d’encaisser, de subir, en se cramponnant à l’espoir que les esprits se calment et que l’orage passe. Et c’est très bien, puisque cette attitude pacifique et diplomatique a finalement eu raison des deux parties en conflit. En effet, c’est maintenant fait, ces derniers ont, en dernière minute, accepté de disputer la rencontre de tout à l’heure, la fédération ayant répondu à toutes leurs exigences, à savoir les garanties sécuritaires, un arbitrage sans problème, des délégués de match neutres, une retransmission télévisée en direct de la rencontre et l’application des mêmes mesures préventives lors de la manche retour à la salle Zouaoui. Pour y parvenir, la fédération a dû multiplier les négociations aussi bien avec les dirigeants des deux équipes qu’avec la direction de la TV nationale et les autorités régionales et sécuritaires du gouvernorat de Sousse. Une mobilisation extraordinaire et inédite comme s’il s’agissait d’un match de vie ou de mort ! Nul ne peut nier l’existence d’une grande rivalité qui frise parfois l’animosité entre ces deux clubs. Mais de là à remuer ciel et terre et déclarer l’état d’urgence maximal dans toute une région, voilà qui suscite nos vives inquiétudes quant aux conditions dans lesquelles s’expédiera le choc de ce soir.
C’est tout ce qu’on peut dire pour le moment, car sur le parquet, nul n’est en mesure de prévoir comment se comporteront les joueurs des deux camps et les arbitres et sur quel(s) pied(s) dansera tout ce beau monde.
Sur ce, bon vent et que le meilleur gagne !

Programme
Salle de Sousse
22h00 : ESS-EST (arb.Sassi-Ben Jmaâ)
Mohsen ZRIBI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire