Avenue Kheireddine-Pacha sinistrée

Les riverains de l’avenue Kheireddine-Pacha sont désespérés. La plus grande partie de la voie, de l’avenue Mohamed-V à Montplaisir, est totalement inaccessible. Commerces, parkings, kiosques d’essence, banques, sociétés, entreprises, cafés, restaurants ont vu leur activité s’effondrer du fait de ce blocage. Et pourtant, il aurait été facile de circonscrire le fameux sit-in, objet de tous les affrontements, en une portion bien plus limitée de l’avenue. D’autant plus que ledit sit-in est supposé être levé.

Ne pourrait-on concevoir de limiter l’interdiction de circuler aux abords immédiats du lieu contesté et laisser vivre le reste de l’avenue ?

La Marsa aime les femmes

Elles sont 70 à avoir été distinguées par la municipalité de La Marsa. 70 femmes pionnières, créatrices, militantes, ayant honoré leur pays dans plusieurs domaines, plusieurs époques et de plusieurs manières. La municipalité leur a offert à chacune une rue portant son nom.

Juste hommage et merci à La Marsa qui aime les femmes.

D’où vient le dengri?

Le dengri, ce fameux  bleu de chauffe, appelé par ailleurs et indûment, semble-t-il, bleu de Chine, était connu pour être la tenue de travail des manutentionnaires et autres travailleurs de force, avant de revenir à la mode sous différentes formes.

Saviez- vous que le mot « dengri » viendrait, en fait, du mot anglais Dungaree, en référence au petit village indien, Dungaree Kapar, près de Bombay, où se fabrique ce tissu bleu.

Aujourd’hui, le dengri se décline en lin, en soie ou en coton, et a été sacralisé comme l’uniforme préféré de Azzedine Alaya.

Taboonat à Koweït

Le pain tabouna est une de nos spécificités préférées. On le vend aussi bien sur le bord des routes que dans les pâtisseries les plus huppées. Mais voilà qu’il semble allègrement franchir les frontières. A Koweït City, une nouvelle enseigne affiche « taboonat » et propose des galettes presqu’aussi bonnes que celles directement sorties des fours d’argile de nos campagnes.

L’a-t-on souhaité ?

Avons-nous souhaité un heureux anniversaire à la Fondation Rambourg qui fêtait récemment ses dix ans ? Un anniversaire important que celui d’une décennie d’activités et d’actions, pas toujours exposées aux feux de l’actualité, mais toujours efficaces et impactantes en profondeur. Car s’il y a les grands événements de la Fondation, il y a également les études, les partenariats, les enquêtes de terrain, les formations qui se font plus discrètement et que nous saluons.

  • Les indiscrétions d’Elyssa

    CASTEX A TUNIS Cette fois-ci, semble-t-il, la date serait fixée et confirmée. Le premier m…
  • Les indiscrétions d’Elyssa

    La maison aux 7 vies Dar Kahia, aujourd’hui une des maisons d’hôtes les plus accueillantes…
  • Les indiscrétions d’Elyssa

    Les enfants à La Presse Ils étaient 26, petites filles et petits garçons de l’école Robert…
Charger plus d'articles
Charger plus par Alya HAMZA
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire