Les usagers de la plateforme seront en mesure de faire des dons d’une valeur de 5, 10, 20 et 70 dinars, qui iront directement dans le compte bancaire de l’Association tunisienne des villages d’enfants-SOS.

La présidente de l’Association tunisienne des villages d’enfants (SOS), Amel Kmicha, et le directeur général du site commercial «Jumia», Ilyès Jerbi, ont signé, jeudi, un accord, au siège du village d’enfants SOS Gammarth, portant sur la collecte de dons, via le site de vente en ligne, «Jumia» au profit de cette association, qui prend en charge des enfants sans soutien familial.

Dans une déclaration à la TAP, Ilyès Jerbi a indiqué qu’en vertu de cet accord, les usagers de la plateforme Jumia-Tunisie seront en mesure de faire des dons d’une valeur de 5, 10, 20 et 70 dinars, qui iront directement dans le compte bancaire de l’Association tunisienne des villages d’enfants-SOS. Les utilisateurs, qui souhaitent faire des dons à l’association, sont appelés à introduire le mot «SOS» dans le moteur de recherche de la plateforme, à sélectionner le montant du don, et ensuite à entrer le numéro de téléphone et l’adresse personnelle, avant de confirmer le don.

Lorsque l’utilisateur reçoit un message du site web confirmant son don, il sera contacté par les représentants de Jumia qui se chargeront de sa collecte sur place, et de son versement dans le compte bancaire de l’association «SOS». 

Jerbi a souligné que cet accord a pour objectif d’engager Jumia dans des œuvres caritatives et de soutenir les efforts de l’association en matière de prise en charge des enfants sans soutien, d’autant que 5 millions d’utilisateurs accèdent mensuellement à ce site, ainsi qu’un grand nombre d’adhérents sur les réseaux sociaux et sur l’application dédiée aux smartphones. 

Cet accord profiterait à l’Association tunisienne des villages pour enfants, qui a récemment lancé un cri de détresse, appréhendant la perte d’une partie considérable de l’aide financière accordée par la Fédération SOS villages d’enfants international, qui s’oriente vers la cessation de ses dons pour SOS-Tunisie, à partir de 2020, selon le directeur du village SOS-Tunisie, Fathi Maâoui.

Les dons reçus par l’Association tunisienne des villages d’enfants de la part de la Fédération SOS villages d’enfants international en 2019 sont estimés à 280 mille dinars, tandis que la valeur des dons accordés dans le cadre du parrainage des enfants résidant dans le village-SOS par certaines familles étrangères est estimée à environ 2 millions de dinars.

Maâoui a, dans ce contexte, déploré le manque d’aides financières de l’Etat pour les enfants sans assistance, tandis que la conseillère de la ministre de la Femme, de la Famille et des Personnes âgées, Nahed Rajhi avait souligné dans une déclaration à la TAP, l’engagement de son département à contribuer au financement de l’association et à la soutenir dans la recherche des financements nécessaires. 

L’Association tunisienne des villages d’enfants (SOS) qui compte 4 villages d’enfants répartis entre Gammarth (Tunis), Siliana, Akouda (Sousse) et Maharès (Sfax) est membre de la Fédération SOS villages d’enfants international et opère dans 136 pays. 

Maâoui a indiqué que l’association met actuellement en œuvre deux programmes. Le premier est destiné aux enfants et aux jeunes sans soutien (437) répartis sur quatre villages, tandis que le second programme vise à soutenir les enfants de 360 familles démunies vivant à proximité de ces villages (1.060 enfants).

M.B.R.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire