«Gafsa a besoin de diversifier son modèle de développement économique, qui repose essentiellement sur l’activité minière.
Ses habitants doivent soutenir le secteur touristique et croire que le tourisme est une partie de la solution».

Lors d’une visite officielle effectuée, dimanche 14 mars, au gouvernorat de Gafsa, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Habib Ammar, a annoncé que Sened est officiellement une municipalité touristique. L’annonce a été faite au siège de la commune où il a tenu une rencontre avec les membres du conseil municipal et des représentants de la société civile. En vertu de cette décision, la commune peut, désormais, bénéficier de l’appui du Fonds de consolidation des zones touristiques. A cette occasion, le ministre du Tourisme a déclaré que la région de Gafsa se distingue par un fort potentiel touristique grâce au patrimoine culturel dont elle regorge. “Si en Tunisie on parle de 3.000 ans d’histoire, à Gafsa on parle de 8.000 ans de civilisation. Sened est l’un des produits touristiques les plus distingués. C’est un site qui peut drainer des touristes à longueur d’année. Gafsa a besoin de diversifier son modèle de développement économique, qui repose essentiellement sur l’activité minière. Ses habitants doivent soutenir le secteur touristique et croire que le tourisme fait partie de la solution aux problèmes de développement dans la région”, a-t-il affirmé. Et d’ajouter que l’objectif derrière la création d’un commissariat régional au tourisme à Gafsa —qui a été décidée au mois de novembre 2020— est de faire connaître et de valoriser le patrimoine culturel et les atouts de la région.

Des difficultés qui font obstacle au développement de l’activité touristique

M.Ammar a, en outre, souligné que le tourisme est en train de prendre une nouvelle tournure en Tunisie, à travers la diversification de l’offre touristique, notamment en misant sur le tourisme culturel. «Nous avons une nouvelle vision pour le tourisme. Cela fait plus de 60 ans que la Tunisie mise sur le balnéaire. C’est un modèle qui a, certes, porté ses fruits et qui demeurera le pilier du secteur, mais la Tunisie doit diversifier son offre touristique», a-t-il précisé.

De son côté, Nasser Rachdi, président de la commune de Sened, a souligné que cette décision témoigne de la reconnaissance du patrimoine culturel dont regorge la région. Il a également affirmé que la classification de Sened en commune touristique permettra d’y promouvoir l’activité touristique et d’y dynamiser le développement économique. «Sened est la deuxième commune la plus pauvre de Gafsa. Sa classification en municipalité touristique présente une opportunité pour y stimuler l’investissement, mais aussi pour créer des postes d’emploi», a-t-il souligné.

Par ailleurs, les conseillers municipaux ont présenté, lors de la rencontre, les doléances des habitants de Sened. Ils ont déploré la pénurie d’eau, le déficit d’infrastructure, ainsi que le chômage endémique qui frappe de plein fouet les jeunes de la région (selon eux, la commune compte plus de 3.500 chômeurs). Tant de difficultés et de problèmes qui peuvent faire obstacle, selon leurs dires, au développement de l’activité touristique à Sened.

Charger plus d'articles
Charger plus par Marwa Saidi
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire