L’ambassadeur, délégué permanent de la Tunisie auprès de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) et auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) Ghazi Gheraïri a déposé les dossiers du site préhistorique el Magtaa (Gafsa) et du site antique de Sbeïtla, en vue de les inscrire sur la liste préliminaire du patrimoine mondial de l’humanité.

Les deux dossiers, élaborés par l’Institut national du patrimoine, ont été présentés ce jeudi lors d’une rencontre entre Ghazi Gheraïri et la directrice du Centre du patrimoine mondial, Dr Mechtild Rüssler, a appris l’agence TAP.

La Tunisie a fait inscrire 13 sites sur la liste préliminaire (indicative) du patrimoine mondial, dont notamment les carrières antiques de marbre de Chemtou, la Médina de Sfax, Chott el Jérid, les mausolées royaux de Numidie, les frontières de l’Empire romain : Limes du Sud tunisien, la Table de Jugurtha et le complexe hydraulique romain de Zaghouan-Carthage.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans Actualités

Un commentaire

  1. Aziz

    16/04/2021 à 13:16

    Que voulez vous aujourd’hui la jeunesse tunisienne se me et personne ne lève le petit doigt. Ben se la eggion de Sfax des embarquations de fortune non sécurisées et sans aucun espoirs prennent le cap vers l’Italie e personne se la sécurité nationale ne les empêchent de prendre la route de l’enfer et aujourd’hui 21 passagers chantent et desparaissent dans la mer, le chagrin des parents qui ont espéré la réussite de l’aventure mais c’est une mission impossible sauf pour l’organisation qui c’est mis plein les poches et qui continuera pendant longtemps ce trafic d’esclavagz.

    Répondre

Laisser un commentaire