On se lassera jamais de le répéter à l’intention de ceux qui veulent encore l’entendre: la lutte anti-Covid-19 n’est pas uniquement et exclusivement l’affaire ou la responsabilité des autorités publiques. Elle est aussi  l’affaire du citoyen lui-même appelé, plus que jamais, vu la montée vertigineuse des contaminations et du nombre de décès, à se prendre en charge, à assumer ses responsabilités en se protégeant lui-même avec ses propres moyens et en faisant montre d’une obéissance stricte et rigoureuse aux dispositions du protocole sanitaire mises en œuvre sous les conseils et aussi le suivi régulier, dans le sens de l’évaluation périodique de leurs résultats, assuré par la commission scientifique anti-coronavirus.

On a beau polémiquer sur l’indulgence ou même — pour dire les choses comme elles sont — la passivité des  autorités publiques à l’encontre des contrevenants qui font fi de toutes les restrictions ou contraintes convaincus qu’ils ne risquent aucune sanction, même pas un rappel oral à l’ordre comme lors des premiers jours du confinement général observé lors du mois de Ramadan 2020, il reste toujours à faire remarquer que les citoyens doivent agir eux-mêmes, à l’instar de ce qui se passe dans les pays développés, provoquer et mener, par leurs propres moyens et selon les possibilités qui leur sont offertes, des campagnes de sensibilisation, de conscientisation et d’information auprès de leurs concitoyens, lesquels ont malheureusement — ayons le courage de le dire — confiance en les politiciens au pouvoir et dans l’opposition, et plus dur et inquiétant, en ces «scientifiques» qui leur produisent quotidiennement un discours non pas double mais pluriel, ne faisant que semer le doute et le désarroi, de jour en jour, dans les esprits et suscitent des réactions de refus de se faire vacciner, y compris dans des milieux réputés pour leur haut niveau d’instruction.

Reconnaître les dysfonctionnements dénoncés par plusieurs parties, y compris par la partie gouvernementale, dévoiler certains comportements inacceptables dans l’objectif de les éviter et mettre au point par le ministère de la Santé une nouvelle stratégie anti-Covid restent toujours les meilleurs moyens disponibles à même de remporter cet exaltant et mobilisateur défi, celui de vaincre autant que possible la pandémie.

  • Une revendication à satisfaire

    Enfin, les  sportifs pourraient avoir l’opportunité de  s’intégrer, à l’instar des autres …
  • L’hypocrisie parlementaire !

    Plus de 141 députés ont voté en faveur de la modification de la loi relative à la Cour con…
  • La Tunisie malade

    Les Tunisiens ont peur et vivent dans la peur. Ils ont peur pour leur santé, pour leurs em…
Charger plus d'articles
  • Une revendication à satisfaire

    Enfin, les  sportifs pourraient avoir l’opportunité de  s’intégrer, à l’instar des autres …
  • Non à l’inconscience partagée

    AVEC la grève générale déclenchée, hier, par les médecins du secteur public, débrayage qui…
  • Incertitudes partagées

    Les Tunisiens sont-ils, désormais, condamnés à normaliser avec la crise sous toutes ses di…
Charger plus par Abdelkrim DERMECH
  • Restons unis face au danger

    Nous sommes en pleine vague de l’épidémie de Covid-19, qui dure depuis maintenant plus de …
  • Une revendication à satisfaire

    Enfin, les  sportifs pourraient avoir l’opportunité de  s’intégrer, à l’instar des autres …
  • L’hypocrisie parlementaire !

    Plus de 141 députés ont voté en faveur de la modification de la loi relative à la Cour con…
Charger plus dans Editorial

Laisser un commentaire