Un Classico CSS-ESS inopportun sur fond d’engagements continentaux.


Au moment où la Fédération royale marocaine de football a  décidé d’affréter un avion spécial pour  le déplacement de ses deux représentants en  C3, à savoir Berkane et le Raja, la FTF s’est jusqu’à hier matin montrée  inflexible avec le CSS et l’ESS. Il n’en fallait pas plus pour que le CSS se voie contraint de déclarer forfait face aux Etoilés, sachant qu’il doit se rendre aujourd’hui au Bénin via Istanbul  pour  disputer à terme, mercredi prochain, son match face à Salitas. En clair, les réservations sfaxiennes étant bouclées, l’équipe doit absolument entamer son périple aujourd’hui. Voilà pour le volet logistique préalable à la C3 avec un CSS. Maintenant, le cas contraire, la question qui se pose est en rapport avec la composition du onze rentrant sfaxien. En l’état, le coach José Murcia devra forcément jongler avec son effectif pour aligner une équipe type qui tienne la route. Ce faisant, sachant que l’escouade sfaxienne a dilapidé des points en championnat récemment, elle ne peut plus se permettre d’accuser le coup sous peine de se faire distancer dans la course aux places d’accessit.

Plan B

Dans cette perspective, lors de la ronde précédente, le staff technique a déjà fait souffler quelques tauliers, mais les alternatives alignées d’entrée n’ont pu tenir un résultat face aux coriaces Béjaois. Deux points de perdus donc pour un CSS qui doit maintenant rattraper le temps perdu, toujours avec ses alternatives ! En conséquence, les Aymen Harzi, Azmi Ghouma, Mohamed Soulah, Firas Chaouat, Zamouri, Kingsley Sokari et autre Edwuo ne seront pas alignés d’entrée. Et ce n’est pas pour autant fini puisque les Mohamed Ali Trabelsi, Walid Karoui, Achraf Habbassi, Mohamed Ali Jouini, Moncer & co devront alimenter le banc face à Salitas. Ce qui les place dans l’impossibilité de figurer sur la feuille de match d’aujourd’hui. Enfin, quel gardien de but dans les bois, sachant que Dahmen est blessé et Mohamed Hedi Gaâloul sera forcément  préservé pour la bataille du Bénin? Gros dilemme donc pour le CSS, alors que l’adversaire étoilé sera, quant à lui, bel et bien présent sur la pelouse du stade Mhiri de Sfax vers le coup de 13h30.

Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire