La question se pose avec acuité à voir le nombre impressionnant de sociétés qui promeuvent les paris sportifs et les jeux de hasard avec une présence massive sur tous les fronts pour ne rien laisser au… hasard !

Dans des boutiques de jeux, des applications mobiles, des sites internet, via des publicités, ils sont désormais partout et plus personne ne l’ignore. Ils ont conquis l’espace commercial et sont devenus des produits à part entière. Il s’agit des paris sportifs en ligne et des jeux de hasard comme le casino ou la roulette qui inondent le marché des jeux en Tunisie. Il ne faut pas s’en réjouir, bien au contraire, vu le marasme économique et financier dans lequel sont plongés le pays et les citoyens, dont le pouvoir d’achat a «fondu comme neige au soleil». Comme on l’a maintes fois dit et répété sur nos colonnes, attention aux «paris, cotes et arnaques» qui pullulent sur la toile électronique. D’année en année, il y a une explosion de l’offre et de la demande si bien que n’importe qui peut être tenté par ces jeux qui promettent la fortune aux plus crédules. Un site de paris est même devenu le sponsor d’un club de la Ligue supérieure de football national. En attendant que d’autres lui emboîtent le pas, sans doute. C’est dire la manne financière qui se dégage pour eux et renfloue les caisses des hommes d‘affaires fortunés.

 En attendant, les sites de jeux voient «la vie en rose», tandis que le parieur ou le joueur la voit plutôt… morose. Il y a souvent un retour de manivelle dans ces jeux avec des témoignages de pertes financières colossales à coups de milliers de dinars pour les «gros parieurs» appelés aussi flambeurs. Alors, il suffit soit de ne pas jouer, soit d’arrêter des jeux qui prennent la forme d’une addiction avec les interminables événements sportifs qui se déroulent tout au long de l’année à travers le monde, soit 365 jours sur 365. Prenez garde aux arnaques ! Il y en a à la pelle.

Les arnaques sont incalculables. Le parieur un peu nigaud croit que les bonus avec des conditions défavorables et les autres paris gratuits de 5 ou 10 dinars vont lui procurer des gains conséquents alors qu’il n’en est rien. Ce ne sont que des attrape-nigauds justement qui attirent le parieur pour qu’il n’abandonne pas de jouer et continue d’alimenter les fonds du jeu que le site de paris empoche à coup sûr. Le système des points qui sont convertissables en monnaie est une astuce du site de paris pour faire accrocher le parieur perdant. Uniquement quand il perd. Le bonus de bienvenue pour fidéliser le parieur difficile à convaincre tente d’attirer les récalcitrants. De cette façon, il y a une infinité de possibilités de jouer. Tout est fait et organisé pour que le parieur joue rapidement et facilement. Les boutiques, qui remettent des cartes de membre aux parieurs pour jouer sur leurs bornes électroniques, sont implantées aux quatre coins de la République, dans des centres commerciaux notamment pour attirer la foule. Les réclames par messagerie ou sur des applications mobiles tierces ne cessent d’inciter les gens à jouer sur les différentes plateformes de jeux disponibles.

En Europe et ailleurs dans le monde, les spots publicitaires des jeux de hasard ont la cote et sont de réels spectacles visuels et sonores à la hauteur des investissements colossaux et de la manne financière engrangée sur ce marché. Cette foison de méthodes pour amadouer les joueurs en ligne fait partie du stratagème pour la promotion durable des jeux. En Tunisie, le mot bet, pari en français, est associé au naming de nombreuses sociétés de jeux et paris sportifs et appelle directement au jeu. Il ne passe plus un mois sans qu’une nouvelle marque de jeux voie le jour. Evitez-les !

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Salem Kechiche
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire