Alors que l’Europe commence progressivement le déconfinement post-troisième vague, la réouverture des frontières s’affirme comme une des préoccupations majeures de la Commission européenne. Simultanément à la mise en place du certificat vert européen, la Commission propose désormais aussi d’autoriser l’entrée de plus en plus large aux non-Européens.

Seraient autorisés à entrer sans condition dans l’UE toutes les personnes pouvant prouver une vaccination complète. Soit avec un des vaccins approuvés par l’Agence européenne du médicament (EMA), soit avec un vaccin de la liste des homologations d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La commission cherche d’ores et déjà à établir des critères communs pour la validité et l’authenticité des preuves de vaccination qui pourraient être compatibles avec le certificat numérique vert dont les Européens pourront disposer courant juin

Cette porte ouverte aux voyageurs non essentiels devra maintenant recevoir l’aval des 27 capitales, ce que la Commission européenne espère pour la fin du mois.

(Dit avec Médias)

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire