Trois individus, dont deux takfiristes, ayant incendié deux voitures stationnées devant le siège du district de la Garde nationale à Teboulba, gouvernorat de Monastir, ont été arrêtés, a indiqué le colonel major Houssem Eddine Jebabli, porte-parole de la Direction générale de la Garde nationale.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, Jebabli a précisé que les deux voitures ont été entièrement brûlées, ajoutant que les unités de la Garde nationale, toutes spécialités confondues, se sont mobilisées et ont réussi à arrêter les auteurs de cet acte.

Ainsi, l’un d’entre eux a été interpelé au moment où il essayait de recevoir des soins dans une clinique privée pour les brûlures qui lui sont causées, a-t-il révélé.
Consulté le parquet au pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme a autorisé l’Unité nationale de recherche dans les crimes terroristes de la Garde nationale à ouvrir une enquête sur cette affaire pour arrêter les complices de la personne arrêtée.

Jebabli a indiqué que les trois individus arrêtés ont été placés en garde en attendant l’achèvement de l’enquête.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire