« La position de la Tunisie doit être claire et audacieuse face aux agressions menées par l’entité sioniste contre le peuple palestinien », a souligné lundi, le secrétaire général de l’union générale tunisienne du travail (UGTT) Noureddine Taboubi, dans un communiqué publié sur la page facebook de l’UGTT.

Lors d’une cérémonie de salut aux drapeaux Tunisiens et palestiniens au collège « Nozhat Essoltane » à Hammam Chatt, le secrétaire général de l’UGTT a déclaré aux médias, que la position de la Tunisie ne doit pas être ambiguë face aux violations des droits du peuple Palestinien, appelant à cesser les massacres commis à l’encontre des enfants, des personnes âgées et des femmes.

Le chef du gouvernement Hichem Mechichi avait condamné lundi matin, dans une déclaration aux médias en marge de sa visite à l’école préparatoire Mohamed Salah Jebri à Hammam Chott, les attaques violentes et répétées que subit le peuple palestinien désarmé, soulignant que la juste cause palestinienne est la cause de tous les Tunisiens.

A cette occasion, Mechichi a salué les efforts diplomatiques soutenus par la Tunisie ainsi que les contacts de haut niveau menés, quotidiennement, en vue de défendre les droits légitimes du peuple palestinien y compris l’établissement d’un Etat indépendant avec al-Qods pour capitale.

Lors de cette cérémonie, le chef du gouvernement était accompagné par le ministre de l’éducation Fathi Slaouti, le gouverneur de Ben Arous Ali Saïd, le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail, Noureddine Taboubi, le président de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, Samir Majoul, le président de l’Union tunisienne de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche Abdelmajid Ezzar, le bâtonnier de l’ordre des avocats Brahim Bouderbala et l’ambassadeur de Palestine à Tunis Hayel al Fahoum.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire