Les Cabistes jouent gros, mais demeurent maîtres de leur destin…


Si lors des saisons 2007 et 2020, le maintien du CAB a dépendu des résultats d’autres rencontres qui se jouaient dans d’autres terrains, cette fois-ci, il suffit de gagner contre l’USBG, même par la plus petite marge pour que les Nordistes assurent leur place parmi l’élite. Autrement dit, ils tiennent leur destin en main. Ce qui est un défi en soi, un défi excitant bien évidemment! Mais pour réaliser un tel objectif, il faudra de nouveau se surpasser sur le terrain. Et comme les entraînements se sont déroulés dans de bonnes conditions, il est fort à parier que les camarades de Ben Frej ne lésineront pas sur l’effort. Ils seront soutenus à cette occasion, de près ou de loin, par un public «jaune et noir» inconditionnel, mordu de football. Un travail sur le plan psychologique a été effectué tout au long de cet avant-match décisif. Quant au staff technique, il s’est efforcé durant cette même période à apporter certaines corrections à des lacunes constatées lors des dernières rencontres. Certes, Sami Gafsi ne possède pas de baguette magique, mais il a montré qu’il savait exploiter au mieux les qualités du groupe qu’il a sous la main. On n’apprend rien aux observateurs qu’il s’agit là du match de la saison pour le CAB. Alors un ultime effort avant de partir en vacances, l’esprit tranquille avec le sentiment du devoir accompli! L’équipe, qui jouera tout à l’heure contre les Sudistes de Ben Guerdane, ne sera pas très différente de celle qui a donné satisfaction contre l’EST. Une chose est sûre, l’entrejeu sera bien étoffé et la motivation est intacte pour sauver cette saison.

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire