Le ministère libyen de l’industrie et des métaux et l’Agence Foncière Industrielle (AFI) ont convenu de confier l’aménagement de zones industrielles en Libye, à l’agence Tunisienne, selon son PDG, Souheil Cheour.

« Le ministère libyen de l’industrie et des métaux Ahmed Abou Aissa a sollicité l’AFI pour être un acteur actif dans la réalisation des zones industrielles en Libye, compte tenu notamment du retard accusé dans la mise en place de ces zones programmées dans ce pays voisin, avant 2011 », a indiqué Cheour dans une déclaration à l’agence TAP, à l’issue d’une rencontre, hier mardi, dans la capitale libyenne, avec le ministre libyen de l’industrie.

Pour ce faire, l’AFI procédera, dans le cadre d’une expérience pilote, à la délimitation d’une première zone d’action et à l’étude de faisabilité inhérente, en fonction des objectifs fixés par l’Etat libyen, pour s’engager par la suite dans la réalisation des études, des cahiers de charges et des dossiers d’appels d’offres nécessaires, a-t-il précisé.

La réalisation par l’AFI de zones industrielles en Libye constitue un pas en avant vers l’instauration du nouveau modèle économique de l’AFI et un pilier de taille à la mise en place de la Société internationale foncière de Tunisie (SOFIT), a-t-il dit.

L’Agence Foncière industrielle est un organisme à caractère industriel et commercial placée sous la tutelle du Ministère de l’industrie pour renforcer le tissu industriel et contribuer ainsi au développement économique et social de la Tunisie.

Quant à la SOFIT, sa création, qui est en cours, permet à l’AFI d’exporter son expertise et les services nationaux dans le domaine foncier et ses différents composants (habitat, industrie et technologie). Le capital de la SOFIT est estimé à 10 millions de dinars auquel, le secteur public contribue à hauteur de 40% dont 33% par l’AFI contre une contribution privée de 60%.

En mars 2021, l’Agence Foncière industrielle (AFI) avait déjà conclu, avec l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) du Congo (Kinshasa), un protocole d’accord dans le domaine de l’aménagement des zones industrielles, le premier du genre en Tunisie.

La rencontre entre Cheour et le ministre libyen a eu lieu en marge de la Foire libo-tunisienne organisée à Tripoli, du 23 au 25 mai 2021, à l’initiative du Conseil d’affaires Tuniso-africain (Tunisia-Africa Business Council- TABC) et des Chambres de commerce et d’industries libyennes.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire