Qui dit que les jeunes n’ont pas le pouvoir de faire bouger les choses, ne savent pas où ils vont et n’ont pas le sens de l’engagement ? Certainement pas Ilyes Bouzoumita, grand amoureux des animaux, qui a décidé de courir 500 km de Tunis à Zarzis pour la cause animale.

Les activités du groupe Facebook de protection animale “Tunisia Animals Voice”, créé par des activistes, défenseurs de la cause animale et bénévoles, ne connaissent pas de frontières. Après avoir lancé une pétition pour le changement de la loi animale en Tunisie, et ce, afin d’obtenir de meilleures lois pour les animaux et faire pression sur les autorités politiques pour que la législation actuelle soit respectée, le groupe a contacté le jeune Ilyes Bouzoumita, qui a décidé de rejoindre le sud du pays, en courant 500 km depuis Tunis, pour dédier sa course à pied “Tunis/Zarzis” aux animaux de Tunisie, où il portera un maillot et une casquette affichant son soutien à la cause animale.

Permettre à davantage de gens d’y participer

Le but de cette aventure unique en son genre, qui a débuté lundi 24 mai et se poursuivra jusqu’au samedi 29 mai 2021, est de parcourir le plus de kilomètres possible sur un circuit d’environ 500 km, entre Tunis et Zarzis, afin de sensibiliser à la cause animale et porter le message adressé par “Tunisia Animals Voice” aux députés de l’ARP, demandant une loi de protection animale en Tunisie. Déterminé et poussé par sa motivation à défendre les droits des animaux, tout au long de cette épreuve, le jeune coureur décide de gérer tout seul son alimentation et son quotidien selon les besoins et les possibilités qu’offre chaque région.

«J’ai l’habitude de faire des challenges en courant, mais avec le climat tempéré français et avec les Airbnb (matelas gonflable et petit-déjeuner…) à chaque ville et village où je m’arrête… Ici en Tunisie, je vais passer par le tracé le plus tout droit pour limiter la distance… Je coupe donc par les terres et donc quasiment par les villages où il n’y a pas d’hôtels, d’Airbnb, ni de booking… a priori. Chaque mètre compte et je préfère éviter de passer mes nuits à toquer à chaque porte pour demander à dormir à l’abri. Je fais, donc, appel à tous les Facebookers pour savoir s’il y a des Tunisiens passionnés de sport ou non qui vivent dans les communes où je vais m’arrêter pour m’accueillir une nuit et le lendemain à 5h30, je force mes pieds à me porter vers la prochaine ville…Ceux qui veulent venir courir ou faire du vélo à mes côtés, vous êtes les bienvenus. J’aurais besoin de la force de chacun sur quelques kilomètres…», souligne Ilyes Bouzoumita, dans une note publiée sur sa page Facebook. Ainsi, cette nouvelle aventure lui permettra de promouvoir les initiatives citoyennes puisqu’il va encore élargir ses horizons en allant porter la bonne parole dans diverses régions, de mettre l’accent sur la lutte pour les droits de tous les animaux et de souligner le travail de ce jeune groupe pour la cause animale. Son départ s’est très bien passé lundi dernier à 7h00 du Centre-Ville de Tunis, vers la délégation Nadhour (gouvernorat de Zaghouan), pour aller mardi à Sidi Amor Bou Hajla (gouvernorat de Kairouan), mercredi à Bir Ali Ben Khalifa (gouvernorat de Sfax), jeudi à Skhira (gouvernorat de Sfax), vendredi à Mareth (gouvernorat de Gabès) et samedi à Zarzis (gouvernorat de Médenine). Notons que cette action a, bel et bien, commencé à attirer l’attention sur les réseaux sociaux. Les gens commencent à suivre le parcours de ce jeune aventurier et surtout aimeraient connaître sa perception des réactions des gens et ce qu’il a vécu au quotidien avec eux et comment ils l’ont accueilli. Ce qui est aussi la preuve que la cause animale sensibilise de plus en plus de monde en Tunisie !

Charger plus d'articles
Charger plus par Meriem KHDIMALLAH
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire