Le chef du gouvernement Hichem Mechichi a déclaré que la Tunisie travaille à développer ses relations avec les États-Unis d’Amérique, relations qu’elle considère comme « stratégiques ».

Mechichi s’exprimait, vendredi, à l’occasion de la cérémonie de remise du don américain (24 véhicules 4X4 au profit des unités nationales de recherche dans les affaires de terrorisme), dans le cadre du projet d’appui au programme antiterroriste financé par les États-Unis.

Il a déclaré que ce don vise à soutenir davantage les unités de sécurité concernées par la lutte contre le terrorisme et la sécurisation des frontières.

La Tunisie, a-t-il dit, a adopté diverses mesures pour lutter contre le terrorisme et combattre le radicalisme, et qu’elle est attachée à ses engagements dans le cadre de l’effort international de lutte contre le terrorisme.

De son côté, l’ambassadeur des États-Unis, Donald Blome, a indiqué que ce don s’inscrit dans le cadre du mémorandum d’entente signé entre les ministères tunisiens de l’Intérieur et de la Justice d’une part, et l’Ambassade des États-Unis d’autre part, et ce, dans le but de renforcer la coopération sécuritaire entre les deux pays.

Il a déclaré que la coopération entre la Tunisie et les États-unis Unis « va se poursuivre ».
Blome a également souligné que « l’essentiel de l’aide américaine à la Tunisie concerne le volet économique, et non le plan sécuritaire, contrairement à ce que beaucoup croient ».

Et d’ajouter que « L’aide financière des Etats-Unies à la Tunisie a atteint au cours des dernières années 2 milliards de dollars en faveur de l’économie et 1,5 milliard de dollars sous forme de garanties de prêts, outre le soutien apporté auprès des institutions financières internationales ».

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire