La ville de Hammamet a vécu au rythme d’un tournoi ITF Junior qui a rassemblé des joueurs  de 21 pays, venus des quatre coins du monde afin de vivre ce tournoi.  Les jeunes talents montants du ballon jaune se sont surpassés pour s’affirmer.

Une édition d’envergure qui a vu défiler des jeunes de 13 à 18 ans, accompagnés de leurs parents ou seul(e)s. Des joueurs, bien placés déjà à l’échelle mondiale, dont 4 issus des 100 meilleurs joueurs au monde. 21 nationalités ont afflué : Italie, Espagne, Pays-Bas, Maroc, Algérie, Egypte, Malaisie et même d’Afrique du Sud. La finale a eu lieu sous les meilleurs auspices : l’Allemand Maximilien Hamberg a remporté le trophée. La Suissesse, Céline Nass, est l’élue gagnante à la tête des joueuses sélectionnées. Ce tournoi n’a cessé de se faire connaître à l’échelle internationale, notamment depuis son lancement en 2014. Il a vu naître des joueurs de tennis qui se frayent  un chemin depuis : l’actuel 5e mondial, le Grec Tsitsipas a commencé à faire ses preuves dans le cadre de cette compétition, ainsi que le Kazakhe  Bublik (37e mondial). De renom, ce tournoi de tennis voit la participation de maints joueurs juniors filles et garçons à la recherche de points au classement ITF Junior : des coachs de renom, de toutes les nationalités et des spécialistes n’ont pas manqué pas d’y participer. Majdi Ben Salem, président du TCH, n’a pas caché «son enthousiasme quant au bon déroulement de cette session, qui a eu lieu malgré les difficultés liées à la pandémie et au contexte sanitaire qui a provoqué son report à plusieurs reprises».

Charger plus d'articles
Charger plus par Haithem Haouel
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire