Accueil Résultats de recherche pour:

Search Results for:

Les indiscrétions d’Elyssa

Quand le Prince Philip visitait  l’Ichkeul Qui s’en souvient ? Le prince Philip, duc d’Edimbourg, dont on regrettait récemment le décès, était venu en Tunisie en 1983. Ardent défenseur de la nature et de l’environnement, il dirigeait à l’époque le WWF. Il avait été reçu par Hédia Baccar, chevalière de l’environnement, et s’était rendu au Parc national de l’Ichkeul pour observer …

Exposition de photographies de Souheila Ghorbal : « Al Layali Essoud »

Une rose esseulée, mais belle tout de même, une fleur d’acanthe en bout de course, desséchée et élégante, une grenade indiscrète qui laisse apparaître la profusion de ses grains, une bougainvillée qui fait ce que savent le mieux faire les bougainvillées : grimper vers le ciel. Tel est l’univers fleuri, parfumé, poétique de Souheila Ghorbal. Par un étrange détour des choses, …

Vient de paraître aux éditions Leaders |  Mohamed Ennaceur : Deux républiques, une Tunisie : Une devise : servir !

Déroulant le fil de sa vie et de sa carrière, l’auteur raconte avec simplicité, sincérité et précision l’histoire d’un jeune Tunisien, intimement liée à celle d’une jeune Tunisie. Dans le pays en devenir, à la veille, puis au lendemain de l’Indépendance, tous les possibles s’offraient à un jeune homme ambitieux, déterminé, dévoué et patriote. Non que les chemins pavés de …

Les indiscrétions d’Elyssa

Les enfants à La Presse Ils étaient 26, petites filles et petits garçons de l’école Robert- Desnos, venus découvrir l’autre jour comment se confectionne ce journal que lisent leurs parents. Curieux, précis, intéressés, ils assaillaient de questions les journalistes et autres corps spécialisés (correction, saisie et montage) qui s’étaient gentiment mobilisés pour eux. Gageons que ce jour- là, des vocations …

Sophie Renaud, directrice de l’Institut français de Tunisie, à La Presse : «Toujours au cœur de la ville, au cœur de la vie»

Jamais slogan ne fut aussi approprié, quand bien même il vient d’un tout autre horizon, et a déjà été utilisé dans ce même contexte. Depuis qu’il a ancré ses assises et ses activités dans une partie de l’ancien Lycée Carnot, sur une des artères les plus fréquentées de la cité, l’Institut Français, pris lui-même d’une énergie nouvelle, ne cesse d’enchaîner …

Les indiscrétions d’Elyssa

Grand Corps Malade à Carthage On croit savoir que le chanteur qui, cette année, a rendu le plus bel hommage aux femmes, « Grand Corps Malade », serait présent au Festival de Carthage. Il sera également sur une des plages de Manatat, le festival cinéma-plage, qui aura lieu à la fin du mois de juillet. 50 nuances du bhim Baudet, cadichon, aliboron, …

Jeunes et agriculture: Le retour à la terre

Aujourd’hui, de plus en plus de jeunes rêvent d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement qui préserve l’air pur, consomme moins d’énergie et offre un produit sain et nutritif. Pendant longtemps a prévalu l’argument : «La terre est trop basse» pour expliquer le désamour dont souffrait l’agriculture. Dans notre pays et ailleurs d’ailleurs. D’autres domaines d’activité avaient pris la relève et …

Vaccin : où en sommes-nous ?

La campagne de vaccination a commencé. Elle concerne dans un premier temps, on le sait, le corps médical et paramédical. Et même si on y va en traînant des pieds semble-t-il, cela paraît bien se passer. Quelques couacs bien sûr, au niveau de la plateforme Evax, des personnes invitées deux fois, en deux endroits, d’autres désinvitées, mais cela est en …

Les indiscrétions d’Elyssa

Avenue Kheireddine-Pacha sinistrée Les riverains de l’avenue Kheireddine-Pacha sont désespérés. La plus grande partie de la voie, de l’avenue Mohamed-V à Montplaisir, est totalement inaccessible. Commerces, parkings, kiosques d’essence, banques, sociétés, entreprises, cafés, restaurants ont vu leur activité s’effondrer du fait de ce blocage. Et pourtant, il aurait été facile de circonscrire le fameux sit-in, objet de tous les affrontements, …

Exposition personnelle de Naget Edhahbi à la galerie Kalysté : Questions sans réponses…

Rarement exposition put sembler aussi contradictoire dans son approche. Qui ne connaît pas l’artiste Naget Edhahbi en découvre deux à la fois. La première focalisée sur une approche du corps toute personnelle, plus scientifique qu’esthétique, plus taillée au scalpel que nimbée de sensualité. Naget Edhahbi taille dans l’épaisseur des formes, déconstruit ligaments et articulations, déplace les éléments, détourne l’ordre naturel …

123...13Page 1 De 13

Editorial

Edition Papier

Nécrologie

La Presse Magazine