Programme national des villes intelligentes: l’Ites et TSC lancent un programme de formation

Dans le cadre d’une démarche visant à permettre aux collectivités locales de se structurer avec des compétences de très haut niveau qui vont basculer à terme le développement de l’Etat central aux acteurs et institutions à des échelons inférieurs, l’Ites et Tunisian Smart Cities (TSC) organisent une série d’ateliers de programmation et de planification d’aménagement urbain intelligent au profit des conseils municipaux et acteurs concernés par la planification territoriale et le développement urbain ayant manifesté leur intérêt à l’appel à candidature lancé en décembre dernier. Ces ateliers sont dédiés à l’accompagnement des parties concernées à l’élaboration des visions prospectives, à la réception des plans stratégiques et à la coordination des projets sectoriels, dans le respect des objectifs de développement durable-ODD. Le programme Tunisian Smart Cities se décline en trois volets, dont le renforcement des capacités des acteurs locaux. Ils sont les mieux placés pour la conception et la mise en œuvre d’une politique urbaine durable et inclusive. Pour ce faire, l’Institut tunisien des études stratégiques (Ites) et l’association Tunisian Smart Cities (TSC- organisent des ateliers de programmation et planification d’aménagement urbain intelligent au profit des villes adhérentes au programme. Ces ateliers devront réunir les conseils munici- paux et les composantes de la société civile en vue d’analyser les configurations urbaines existantes et d’envisager les recommandations nécessaires pour mettre en place les fondations des smart cities tunisiennes. Une fois cette étape validée, il sera possible de recommencer le processus en faisant participer plus d’acteurs sur un temps plus long. Une série d’ateliers est prévue dans chaque ville. Le 19 juin 2021, une équipe d’experts de l’Ites a assisté à un premier atelier de formation-action à la planification stratégique, intitulé “Développer une vision d’avenir pour la commune de la Chebba”, organisé au profit du conseil municipal et des acteurs de la société civile de la ville. Les échanges ont porté essentiellement sur les problèmes qui empêchent toute croissance économique dans la région et les mécanismes pouvant servir à déboucher la situation et favoriser un développement durable. Les experts de l’Ites ont donné un aperçu de l’activité d’accompagnement visant à aider les acteurs locaux à développer une vision territoriale concertée avec la population locale et à identifier les projets et idées de projets éligibles aux financements publics et privés. Cette rencontre devra être suivie par une série de réunions en vue de développer une vision territoriale de la commune de la Chebba avec une approche participative et de préparer le catalogue local de projets en adéquation avec les caractéristiques de la région.

InstaDeep et iCompass offrent le premier modèle de langage d’IA en dialecte tunisien

InstaDeep et iCompass ont annoncé que les deux startup spécialisées en IA offriraient TunBERT, le premier modèle de traitement du langage naturel (NLP) au monde pour le dialecte tunisien, gratuite- ment et en open source pour stimuler davantage l’innovation dans un écosystème de technologie AI Tunisien en pleine croissance. Cet écosystème est devenu un phénomène économique et technologique en Afrique du Nord au cours de la dernière décennie. TunBERT est un modèle linguistique pour le dialecte tunisien qui, en appliquant les dernières avancées en matière d’intelligence artificielle (IA) et d’apprentissage automatique (ML), a été entraîné pour évaluer plusieurs tâches, telles que l’analyse des sentiments, la classification des dialectes et les questions-réponses pour la compréhension écrite. En rendant TunBERT disponible gratuite- ment à l’écosystème, InstaDeep et iCompass visent à ouvrir la voie à de nouvelles percées en recherche et développement sur multiples secteurs, accélérant ainsi l’innovation en fournissant une base sur laquelle d’autres peuvent s’appuyer pour construire des applications sur tous les domaines d’expertise. TunBERT a suscité beaucoup d’intérêt à travers la Tunisie et au-delà depuis qu’InstaDeep et iCompass ont annoncé leur collaboration. En effet, le résultat de cet effort a été dévoilé lors d’une session dédiée co-présentée par Hatem Haddad, cofondateur et CTO d’iCompass, et Nourchene Ferchichi, ingénieur IA chez InstaDeep, lors de la GPU Technology Conference (GTC) de NVIDIA en avril. Parlé par 12 millions de personnes, le dialecte tunisien est étroitement lié aux dialectes nord-africains qui sont parlés par environ 105 millions de personnes. Le plus grand défi en ce qui concerne le dialecte tunisien est qu’il s’agit d’une langue non standard car elle n’a pas de règles grammaticales. Le Tunisien est également considéré comme une langue sous-financée par rapport à d’autres langues (par exemple l’anglais), en raison de la rareté des bases de données publiques en dialecte tunisien. Avec de nombreuses variations et interprétations, la traduction linguistique peut facile- ment être mal comprise et créer des réactions négatives de la part des autres arabophones. Pour surmonter ces défis, les équipes de recherche d’InstaDeep et d’iCompass ont créé un ensemble de données de 67,2 Mo extrait des réseaux sociaux. La taille de l’ensemble de données peut sembler petite, mais combinée aux percées technologiques de l’IA en apprentissage profond, elle s’est avérée suffisante pour obtenir d’excellents résultats avec un modèle performant. De plus, l’équipe a utilisé le toolkit NeMo de Nvidia, tirant parti d’une version optimisée du modèle BERT par Nvidia pour adapter et affiner le réseau de neurones sous-jacent et enfin obtenir un modèle de langage (NLP) pré-entraîné sur un large corpus du dialecte tunisien. Pour évaluer les performances du modèle, l’équipe a mené des expériences de référence approfondies avec six ensembles de données pour trois tâches en aval : affiner TunBERT sur l’analyse des sentiments, l’identification du dialecte et les tâches de questions-réponses. TunBERT arrive à donner des résultats qui surpassent l’état de l’art sur le sujet quand il est utilisé avec plusieurs jeux de données labellisés. Comparé à des modèles plus larges, tels que m-BERT, GigaBERT et AraBERT, TunBERT montre une meilleure représentation du dialecte tunisien et donne de meilleures performances tout en étant moins coûteux en calcul au moment de l’inférence.

OPPO s’associe à LF AI&Data Foundation

OPPO, la marque mondiale leader d’appareils intelligents, vient de rejoindre officiellement le conseil de gouvernance de la LF AI & Data Foundation en tant que membre principal. C’est dans le but d’accélérer l’innovation et l’adoption de la technologie IA (intelligence artificielle), que OPPO et d’autres membres actifs apporteront des contributions importantes pour la promotion des données open source et d’élargir les communautés d’intelligence artificielle. Créée par la Fondation Linux en mars 2018, LF AI & Data Foundation se compose de 49 membres représentant plusieurs secteurs. Sa mission est de constituer et soutenir une communauté ouverte d’intelligence artificielle et de gestion de données, ainsi que d’encourager l’innovation de l’Open Source en créant de nouvelles opportunités pour tous. Dans le cadre de sa mission «la Technologie pour l’humanité & la bienveillance pour le monde», OPPO ambitionne de créer un écosystème ouvert où les développeurs et les partenaires échangent et s’enrichissent mutuellement à l’ère de l’expérience de l’internet, et ce, en attirant des partenaires qui partagent les mêmes idées et visions, tels que LF AI & Data Foundation. Depuis des années, OPPO investit en permanence dans la technologie de l’intelligence artificielle et des données. Le système d’intelligence artificielle et d’ingénierie des données d’OPPO offre de meilleurs services aux utilisateurs et aux développeurs du monde entier grâce à l’exploration et au développement des technologies de base, telles que l’IA conversationnelle, l’apprentissage automatique, les algorithmes de recommandations personnalisées, les services cloud et de données, ainsi que la sécurité et la confidentialité. OPPO a toujours valorisé l’ouverture et la collaboration, comme vecteur d’innovation. En juin 2020, OPPO est devenu le premier membre platine chinois de l’OpenChain —un projet phare de la Fondation Linux— visant à construire un écosystème mondial d’Open Source en développant les normes ISO open source. Lors de l’OPPO ODC en octobre 2020, ColorOS a déverrouillé sept niveaux du système pour permettre aux développeurs et partenaires de créer un écosystème ouvert et collaboratif, améliorant ainsi davantage l’expérience utilisateur. En mars 2021, OPPO Breeno est devenu le premier assistant vocal pour smartphones en Chine Continentale qui couvre plus de cent millions d’utilisateurs actifs par mois. En juin 2021, l’équipe d’OPPO Breeno, en collaboration avec des universités et des instituts de recherche de renom, a publié le système chinois le plus complet des données d’intelligence artificielle conversationnelle, créant ainsi une base de données solide pour conduire la recherche dans le domaine de l’IA de conversation. OPPO ambitionne d’explorer un écosystème ouvert et intégré permettant à chaque individu d’améliorer sa vie quotidienne et de vivre une nouvelle expérience intelligente. À l’avenir, OPPO continuera à établir un engagement plus profond avec la communauté mondiale open source pour le développe- ment durable et l’adoption massive des technologies de pointe.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meriem KHDIMALLAH
Charger plus dans Supplément Economique

Laisser un commentaire