Par Azdine Ben Yaacoub *

Le peuple veut vous dire merci, Monsieur le Président, pour votre courage inouï, pour votre patriotisme, même si cette décision aurait dû être prise il y a plusieurs mois – mais mieux vaut tard que jamais. Merci Monsieur le Président d’essayer de réveiller une partie du peuple tunisien qui croit encore en ses politiciens qui ont échoué dans tous les domaines, et les nahdhaouis à leur tête.
L’ARP ne nous a jamais représentés et elle ne nous représentera jamais, nous l’espérons. Bravo de leur avoir retiré leur immunité Monsieur le Président, le peuple veut qu’ils soient jugés devant les tribunaux civils ou militaires, on veut savoir qui a lâchement assassiné Chokri Belaïd, Brahmi, Nagth… nos héros militaires, nos policiers, nos gendarmes, nos martyrs.
Monsieur le Président, le peuple veut savoir et que justice soit rendue contre ceux qui ont vidé les caisses de l’Etat, ceux qui ont déstabilisé la mère patrie, la Tunisie, ceux qui ont financé le terrorisme sous toutes ses formes.
Monsieur le Président vous les avez mis hors d’état de nuire pendant trente jours, comme la Constitution vous le permet, mais sachez que plus jamais on ne veut les revoir car c’est nous la Constitution, car c’est nous le peuple, car c’est nous les décisions, et on peut la refaire au moment venu — vous avez notre soutien.
Vive la République, vive la Tunisie, vive le peuple tunisien et vive ce Président courageux, et désormais nous sommes tous derrière le Président.
Vous avez notre soutien et nous avons confiance en vous.

A.B.Y.
(*) Président de l’Association Carthage

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire