Maintenant qu’il a signé son contrat et pris le temps de superviser les joueurs aux entraînements, Radhi Jaïdi mettra cette semaine directement la main à la pâte.

Dimanche prochain, soit le 15 août, correspond à la date limite fixée par  la CAF pour que les clubs envoient leurs listes de joueurs en prévision de l’exercice 2021-2022. Le temps presse donc pour le nouvel entraîneur «sang et or» qui n’aura eu finalement que 11 jours pour faire le tri et garder les meilleurs. Radhi Jaïdi, dont l’arrivée a été retardée de 48 heures après une attente qui avait déjà duré une semaine, a entamé le travail l’après-midi de son arrivée. C’était jeudi dernier. De l’aéroport, Radhi Jaïdi est allé directement au bureau de Hamdi Meddeb avant qu’ils ne se rendent ensemble à l’entraînement. C’était l’occasion d’une première prise de contact avec les joueurs.

Le nouveau coach s’est contenté de quelques échanges cordiaux et de se mettre sur la touche laissant la manœuvre à son adjoint, Majdi Traoui. Il faut dire que la semaine dernière, la deuxième en terme de préparation d’intersaison, était consacrée au volet physique. L’aspect tactique n’a été attaqué que samedi.

Nagguez et Khénissi devraient rester !

S’il s’est contenté lors des premiers jours d’observer et de prendre des notes, le nouveau coach semble se faire déjà une petite idée sur l’effectif. Selon les bruits de couloirs, Hamdi Nagguez, annoncé un certain temps sur le départ, resterait finalement au club à la demande de Radhi Jaïdi. Un autre joueur devra rester aussi. Il s’agit de Yassine Khénissi dont le bail a expiré le 30 juin dernier. Une hypothèse qui s’est renforcée après l’annulation du transfert de l’attaquant algérien Karim Laaribi qui a échoué à l’examen médical à cause d’une blessure au dos.

Une semaine décisive

Avec la date limite de la CAF qui approche, le nouveau staff technique «sang et or» doit trancher très vite pour composer la liste des joueurs à envoyer dimanche prochain à l’Instance continentale de football. L’EST attaque aujourd’hui sa troisième semaine de préparation d’intersaison et le volet tactique, entamé samedi dernier, prendra le dessus. Cette semaine, le nouvel entraîneur «sang et or» fera l’évaluation de ses joueurs, leurs qualités techniques individuelles mais aussi leur aptitude à épouser ses choix tactiques. L’occasion pour Nassim Ben Khalifa, que la direction du club a sommé de trouver preneur, de tenter de séduire le nouveau coach, sachant qu’un jeune attaquant ghanéen d’à peine 18 ans, Percious Boah, est en approche.

Côté défense, on évoque la possible arrivée du sociétaire de l’USM, Zied Machmoum. Avec le départ probable de Sameh Derbali, même si ce dernier a trop peu joué la saison dernière, avoir des doublures dans le poste d’arrière droit s’impose surtout pour un club qui joue sur plus d’un front. De la concurrence positive entre Hamdi Nagguez et Zied Machmoum ne fera que du bien pour l’équipe et pour les joueurs eux-mêmes.

On attend beaucoup de Radhi Jaïdi qui a signé un contrat de deux ans pour un salaire annuel avoisinant les 850 mille dinars. Jaïdi mettra cette semaine directement la main à la pâte. Il aura sans doute besoin de recrutements de qualité car ce sont finalement les joueurs qui font la réussite d’un entraîneur.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire